Accueil / Actualité / Sécurité routière, smartphone condamné, écran tactile oublié…!

Sécurité routière, smartphone condamné, écran tactile oublié…!

Les équipements qui entraînent une perte de vigilance au volant sont dangereux. Le smartphone est montré du doigt, mais les écrans tactiles semblent ne susciter aucune inquiétude. Hypocrisie…?

 DVSM, 30 juillet 2019. Sur la route des vacances, tout le monde n’est pas arrivé à bon port, sans encombre. Certains se sont fait piéger par la maréchaussée le smartphone à la main. Logique. D’autres, moins chanceux, ne se sont pas fait prendre, mais ne repartiront plus jamais vers la plage, pour un SMS sans intérêt ou un appel qui aurait pu attendre. Quelques secondes d’inattention peuvent sur la route avoir des conséquences dramatiques. Ne pas le reconnaître, ou se croire au-dessus du danger confine à une bêtise sans limite. La chasse aux utilisateurs du « quand même » ou du « juste un coup » –il y a aussi de nombreux habitués- est justifiée.

Il reste un mystère : pourquoi l’écran tactile n’est-il jamais évoqué pour ce même genre de danger…? Là aussi, toute hypocrisie serait malvenue, sauf si l’on préfère se mentir à soi-même. Car réaliser la moindre manipulation, dans un environnement qui ne cesse de bouger, prend du temps, est incertain, impose une rupture de vigilance au moins aussi importante qu’en manipulant un smartphone. Voire plus importante encore, puisque tenu en main, le téléphone mobile est au moins « calé » dans une dimension de la manœuvre. Du reste, il est étrange de considérer que manipuler un smartphone sur support est moins risqué, et même non pénalisé. Le tactile du tableau de bord étant proposé par l’ensemble des industriels de l’automobile serait-il « laissé tranquille », compte tenu de tout ce que subit par ailleurs ce domaine et qui pénalise ses activités…?

Il y a dans cette situation une sorte de pied de nez aux concepteurs et designers de l’automobile, qui avaient pourtant réussi à créer des ensembles de commandes que tout conducteur sait manipuler sans avoir à y porter le regard. Passer les vitesses, donner un coup d’avertisseur, mettre un clignotant à droite ou à gauche sont autant de manœuvres qui se réalisent sans que l’œil ne soit contraint de quitter la route. Certains médias, si prompts à dénoncer un compte dans un paradis fiscal ou un homard hors de prix ne pourraient-ils mettre leur énergie au service de ce détail vital…? Il est si agréable de gagner le rivage sans perdre la vie…

Source DVSM

A voir

Assistants vocaux, vers une croissance qui semble bien timide…?

Coqueluche de la vie connectée, star des rayons et semblant de relais de croissance...