Accueil / Actualité / Selon Adobe le référencement payant a du plomb dans l’aile

Selon Adobe le référencement payant a du plomb dans l’aile

L’éditeur Adobe vient de publier son rapport Q4 2015 « Digital Advertising Report », qui analyse ‘’des données globales anonymes’’ issues d’Adobe Marketing Cloud. Les résultats enregistrés entre le quatrième trimestre 2014 et le quatrième trimestre 2015 exploitent 400 milliards de publicités éditées sur les plates-formes sociales et les moteurs de recherche (Google, Facebook, Yahoo, etc.). Adobe sonde aussi l’activité des consommateurs sur plus de 4 000 sites de marque, tous secteurs confondus. Ce ‘’Digital Advertising Report’’ constate en premier lieu l’essoufflement du référencement payant à l’échelle mondiale. Le référencement payant a progressé de 3% au quatrième trimestre 2015 contre 12 % à la même période de 2014. En Europe, la croissance est passée de 17% à 5%. Adobe affirme que la progression des dépenses sur Google a diminué de 33% (8% contre 12%).

ad - -
En revanche, les dépenses ont augmenté pour le référencement mobile qui s’accapare 38 % du total des dépenses de référencement, soit 22 % de plus en glissement annuel. Les investissements pour la publicité sur les smartphones augmentent de 51% alors que les dépenses pour le segment des tablettes diminuent de 9%. Google (+219%) et Facebook (+77%) ont trusté l’essentiel des investissements sur la période de Noël. Selon Meghan Falter, Digital Marketing Solutions Consultant chez Adobe : « Maintenant que les technologies permettent de relier toutes les étapes du parcours du client et de créer des expériences plus pertinentes, nous observons une stabilisation du référencement et une progression des publicités display. Le potentiel de croissance dans ce domaine est énorme. »

A voir

GIAAA

Gigaset étoffe sa gamme de smartphones

La marque allemande veut se tailler une place au soleil des smartphones avec trois nouveaux modèles, les GS170H, GS270 et GS270+.