Accueil / Actualité / Selon Criteo, l’avenir des voyagistes passe par le smartphone

Selon Criteo, l’avenir des voyagistes passe par le smartphone

Dans sa dernière livraison, l’étude ‘’Travel Flash Rapport’’ conduite par Criteo* constate que le cinquième des réservations en ligne sont effectuées sur un smartphone. Criteo rappelle qu’en 2015, cette proportion ‘’n’était’’ que de 14%. Le rapport affirme même que les appareils mobiles s’approprient même le tiers des réservations, contre 24% en 2015.  Aux Etats-Unis, la croissance est la plus significative avec 22% des réservations effectuées via un téléphone mobile. Les consommateurs français sont également en pointe de cette modernité avec 25% des réservations en ligne, en hausse de 56%. Selon Criteo, les voyageurs apprécient particulièrement leur terminal pour réserver des nuitées hôtelières, et même des formules de séjour en hôtel-club. L’étude affirme a contrario que l’achat de billets d’avion ne s’approprient que 12% du total. Les Français avec 14% sont encore en pointe contre 9% pour les Européens de l’Ouest en général.

Par rapport à 2015, la croissance est de 56%. De manière générale, les 18-24 ans utilisent le plus leur smartphone pour réserver des vols, alors que les 25-34 ans sont les plus nombreux à réserver des hôtels via leur téléphone. Le ‘’Travel Flash’’ souligne que les femmes apprécient plus que les hommes les méthodes de réservation sur un smartphone. Il faut croire que les voyagistes ont déployé des plateformes de présentation et de réservation particulièrement ergonomiques : 51% des réservations de toute dernière minute passent par un smartphone et 55% pour les séjours d’une nuit. D’ailleurs, les voyagistes interrogés affirment que les réservations effectuées via leurs applications mobiles sont passées de 12% en 2014 à 54% aujourd’hui.

f-sm-360

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

The Capitol dome is seen at rear as Chinese and U.S. flags are displayed in Washington, Tuesday, Jan. 18, 2011, ahead of the arrival of China's President Hu Jintao for a state visit hosted by President Barack Obama. (AP Photo/Charles Dharapak)

Trump s’en prend au protectionnisme chinois

Toutes les initiatives du président américain ne sont pas à blâmer.