Accueil / Actualité / Selon le rapport M-Trends, les pirates informatiques ont tout leur temps

Selon le rapport M-Trends, les pirates informatiques ont tout leur temps

FireEye, spécialiste de la sécurité des réseaux publie son rapport annuel ‘’M-Trends’’. Cette année, le rapport démontre que ‘’les organisations (entreprises et administrations de la zone EMEA NDLR) laissent les cyberattaques se propager dans leurs réseaux pendant près de 3 mois et demi en moyenne avant d’être détectées et éliminées.’’ Le délai moyen de détection s‘élève précisément à 106 jours. Les pirates disposent donc d’un délai considérable tant pour s’approprier d’informations sensibles (procédés de fabrication, fichiers clients, etc.), s’emparer des identifiants des utilisateurs ou installer leur panoplie de logiciels malveillants.

A noter que la durée moyenne de détection mondiale s’élève à 99 jours, et qu’en 2015, les entreprises de la zone EMEA mettaient 469 jours pour repérer et détruire une menace. Même insuffisants, les progrès sont donc sensibles. FireEye constate que ‘’les attaquants à motivation financières’’ exploitent des techniques hautement sophistiquées avec des ‘backdoors’ configurées spécialement pour chaque système compromis. Les pirates ont toutes les audaces. En 2016, ‘’des attaquants contacter leurs cibles par téléphone pour les aider à activer des macros dans un document de phishing ou pour obtenir leurs adresses email personnelles.’’ Carrément. FireEye confirme les accusations sur les attaques par des pirates russes contre le système électoral américain, et affirme que les Européens peuvent s’attendre au pire.

Le M-Trends avertit aussi du ‘’niveau de risque élevé’’ contre le secteur de l’énergie de la zone EMEA, et même de la possibilité que des groupes de hackers visent, perturbent et détruisent des infrastructures industrielles. Heureusement, FireEye souligne que d’une part la sensibilité aux sujets sécuritaires s’améliore notablement et surtout que ‘’les compétences de chasse aux menaces deviennent accessibles à des analystes moins expérimentés’’ grâce ‘’à des formations et des outils dédiés devenus disponibles.’’

FIREEYEE

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.