Accueil / Actualité / SFR confirme que les promesses n’engagent que les crédules

SFR confirme que les promesses n’engagent que les crédules

Mis à mal par la guerre des prix qui agite les télécommunications, SFR annonce la restructuration de ses activités de distribution. Michel Paulin, directeur général de SFR a écrit à ses employés pour leur expliquer à quel point il est devenu urgent pour l’entreprise de réorganiser l’ensemble de son pôle commercial, grand public ou entreprises. Pourtant, SFR est engagé dans une politique de fidélisation et de reconquête qui exige de forces commerciales hyper motivées. Il va falloir aussi renforcer les commerciaux qui partent évangéliser les marchés professionnels avec des solutions de cloud, de datacenters et d’Internet des objets. Dans son courrier, Michel Paulin explique que « le morcellement de l’activité Distribution BtoC au sein de SFR-Numericable, SFD et 5 sur 5 nuit à l’efficacité et à l’homogénéité de la politique commerciale dans le réseau Espace SFR. » Deux nouvelles structures sont créées pour attaquer les marchés grand public et professionnel : SFR Distribution et SFR Business Distribution.

Et qui dit restructuration, dit contraction de l’emploi. Pour l’instant, la direction de l’opérateur s’en tient à un plan de départs volontaires et affirme que « les Instances Représentatives du Personnel (IRP) seront naturellement consultées pour chacune de ces deux étapes ». Et pourtant, lors du rachat de SFR, les dirigeants de Numericable s’étaient engagés à ne pas procéder de licenciement pendant au moins trois ans. Patrick Drahi avait expliqué que les deux entreprises étaient complémentaires, notamment au plan commercial. L’une des forces de SFR résidait selon le P-dg justement dans le réseau de 300 points de vente bien positionnés sur tout le territoire.  Les 2500 employés de ce réseau ont un peu de mouron à se faire.

S-

 

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.