Accueil / Actualité / SFR ne lit pas dans le marc de café

SFR ne lit pas dans le marc de café

En présentant les résultats pour l’année 2015, le groupe de Patrick Drahi n’a pas voulu délivrer de prévisionnel pour l’année en cours. La faute à un environnement incertain avec le démantèlement et le rachat du groupe Bouygues Telecom par ses concurrents. Sur 2015, SFR a sorti un bilan mitigé. D’un côté, le groupe arrive à dégager une trésorerie de deux milliards d’euros, mais de l’autre SFR a perdu un million de clients mobile en un an. Aujourd’hui SFR revendique près de 22 millions d’utilisateurs dans le mobile et 6,3 millions dans le fixe. Son CA a reculé de 3,5% à 11 milliards d’euros, mais arrive à améliorer sa marge opérationnelle (35%) et surtout dégage 680 millions d’euros de profit contre 188 millions de perte en 2014. SFR explique la fuite de sa clientèle par des problèmes sur le réseau mobile, et bien entendu par une concurrence sauvage. Le groupe, malgré son énorme endettement (14,4 milliards d’euros) et environ 750 millions d’économie sur tous les postes a consenti des investissements colossaux pour remettre son réseau à niveau. Un millier de relais 4G et 7,7 millions de prises fibres ont été déployés. Pour amortir son réseau et séduire la clientèle, SFR rend coup pour coup à la concurrence. L’opérateur a lancé une offensive commerciale particulièrement agressive avec des abonnements à partir de 5 euros, appels et SMS illimités. Moralité, au quatrième trimestre 2015 SFR a séduit 140.000 clients supplémentaires, après trois trimestres consécutifs de baisse.

sfr

 

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.