Accueil / Actualité / SFR est plus que jamais boulimique

SFR est plus que jamais boulimique

C’est une manie chez les opérateur télécoms : après Orange, Altice annonce l’ouverture d’une banque en 2019.

La holding qui gère SFR a effectué une demande d’agrément à la Banque Centrale Européenne pour créer un établissement financier baptisé Alticebank.Le nom appartient à Next, une autre société de la galaxie Altice. D’après des rumeurs propagées dans les milieux financiers, Altice recherche un partenaire qualifié d’innovant, autrement dit une fintech très au point sur les process d’une banque en ligne. A priori, la BCE donnera, ou logonon, son feu vert avant la fin aout. Outre le guichet numérique, Alticebank pourra s’appuyer sur les 1200 boutiques européennes de l’opérateur pour recruter la clientèle.

Le groupe de Patrick Drahi part du principe que les consommateurs effectuent de plus en plus d’achats en ligne depuis leurs smartphones. Il faut donc proposer aux clients du groupe des services financiers de toute urgence, à moins de les voir filer ailleurs. Le groupe conduit déjà des tests grandeur nature. Aux Antilles, SFR propose une offre bancaire baptisée OPS. Les consommateurs de métropole peuvent profiter de solutions de micropaiement et d’achats par SMS. Au Portugal, enfin les clients de l’opérateur peuvent profiter de MWallet, un agrégateur qui permet sur son téléphone ses comptes bancaires.

Ces projets bancaires n’empêchent pas le groupe de Patrick Drahi de poursuivre ses emplettes. Altice vient d’acquérir TVI, la télévision la plus importante du Portugal, propriété des espagnols de Prisa. L’opération s’élève à 450 millions d’euros.  Altice poursuit ainsi sa politique qui combine contenant et contenu. « C’est un nouveau pas dans notre aventure au Portugal. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de rassembler les numéros un des télécommunications et des médias de ce pays » a déclaré devant la presse à Lisbonne le directeur général d’Altice, Michel Combes, qui a ajouté que son groupe allait « développer de nouvelles chaînes et formats télévisés, (…) accélérer les investissements dans les contenus, (…) investir dans l’expansion numérique, (…) exporter le contenu portugais sur les territoires d’Altice, particulièrement en France et aux Etats-Unis, (…) et lancer de nouveaux services innovants. »

 

alti-1-

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.