Accueil / IT Business / Siemens et Nokia se séparent

Siemens et Nokia se séparent

L’allemand Siemens a annoncé lundi premier juillet la cession de sa part de 50% dans sa coentreprise Nokia Siemens Networks (NSN) à son partenaire finlandais pour 1,7 milliard d’euros.

Pour Siemens, le désengagement de la coentreprise s’inscrit dans le cadre d’un repositionnement stratégique sur des activités plus porteuses. Pour Nokia, c’est le moyen de prendre le contrôle total sur sa seule activité rentable. En effet, le finlandais, ancien acteur incontournable du téléphone portable est en perte de vitesse depuis plusieurs années…

M.G

A voir

L’expression usuelle « bout du fil » ne veut plus rien dire

Ligne de vie, mort de ligne… La téléphonie de bien avant grand papa commence à mourir. Mais c'est peut-être idiot…