Accueil / Actualité / Signalétique, des ILV archi nulles qui plombent les rayons…

Signalétique, des ILV archi nulles qui plombent les rayons…

Un rayon n’est bien tenu que s’il renseigne correctement les chalands. Voici l’exemple de ce qui est catastrophique, en dépit d’une ambiance « nickel »…

DVSM, septembre 2018 – Nous sommes dans un centre commercial dans l’ouest de l’hexagone. L’hypermarché qui en est la locomotive est tenu à la perfection. Propre, carré, moderne, agréable à parcourir. Intégré au magasin principal, son univers culturel offre une belle palette de produits techniques. Et, bonne surprise, le rayon des APN n’y est pas semi abandonné, comme dans de trop nombreux points de vente dont les linéaires photo sont réduits à leur simple expression, squelettiques, anxiogènes, symboles de fin de vie. Mieux, il offre des compacts, dont des « compacts experts ». Hélas, une fois plongé dans le détail, tout s’assombrit. Comme le montre cette ILV qui affiche des infos propres à faire détaler tout client un tant soit peu informé, le seul d’une typologie à se laisser tenter pour un de ces compacts à performances élevées (et prix du même ordre).

L’appareil est un Sony, oui, mais lequel..? On aimerait savoir. Car 5 évolutions ont accompagné la vie (de plus de 5 ans) de cette ligne RX-100, selon nous la seule du marché à réunir réellement tous les critères d’un réel compact expert dans la compacité souhaitée. Et de plus, les données de cette fiche sont de nulles à aberrantes, comme cette équivalence 35mm de 10,4 par 37,1mm, (du super hyper maxi immense grand angle…?). Mais il y a d’autres anomalies. Compact…? Non, compact expert… Ce n’est pas la même chose. Mémoire interne à 0, étonnant. Alimentation par batterie… On s’en doute. Le summum est que cette batterie est une véritable révolution technologique, puisque introduite dans l’appareil, elle permet à celui-ci d’afficher un poids total de… zéro gramme…! Vous en rêviez, Sony l’aurait-il fait…?

Soit les responsables du rayon n’y connaissent strictement rien (ce qui est de toute façon probable, mais alors, qu’en est-il du conseil à la vente…?), soit ils se moquent honteusement de ce qu’ils communiquent à la clientèle (encore plus probable), et ne se donnent même pas la peine d’aller chercher des infos pourtant largement disponibles sur le Net, voire dans les documents qui accompagne le produit dans l’emballage qui doit sommeiller pas loin, dans un tiroir. En clair, on s’en fout royalement, vivement la pause… Net sur lequel les clients auront tout intérêt à se diriger pour acheter un bel APN tenant dans la poche. Et que l’on ne vienne pas accuser le e-commerce de chiper des ventes du commerce physique… Détail, il y a d’autres ILV du même niveau dans ce même rayon…

Source DVSM

A voir

Quand des drones volent plus bas que les pâquerettes…

Il y a drone et drone. Problème de vocabulaire...