Accueil / Actualité / Smartphones, départ significatif des ventes en Europe pour les modèles compatibles 5G…

Smartphones, départ significatif des ventes en Europe pour les modèles compatibles 5G…

Alors que le nouveau standard continue de provoquer quelques réactions hostiles chez certains observateurs craintifs, les mobiles ont amorcé une bonne diffusion sur le Vieux Continent.

 DVSM, 22 février 2021. En partie stimulés par les nécessités que la crise sanitaire a fait naître, les smartphones ont à peu près tenu le choc en Europe au cours de l’année 2020. Tout juste relève-t-on un léger tassement de 0,7% en volume*. Toutefois, le souci d’être au meilleur niveau technique n’est pas la seule raison de cette assez bonne nouvelle. En effet, durant la première salve de la pandémie, les ventes s’étaient repliées. Elles ont pratiquement refait le terrain perdu dans la seconde moitié du millésime. Sans le moindre doute, la mise au catalogue de plusieurs constructeurs de versions capables de fonctionner en 5G a dopé les motivations. Ce qui permet aussi de tabler sur l’hypothèse selon laquelle, comme DVSM l’avait pressenti, d’une attitude attentiste expliquerait une part du calme des 6 premiers mois. Au cours du quatrième trimestre, les parts de marché de ces nouveaux venus ont en effet culminé à 16% du total marché en nombre d’appareils.

Outre-Rhin, ces compatible 5G ont frôlé le seuil de 1 appareil sur 5 (à 19%), alors qu’en Scandinavie, ces mêmes versions se sont octroyées 30% de la diffusion. Outre les angoisses exprimées par les habituels porteurs de messages sombres, il reste une question extrêmement déterminante pour que le succès se prolonge: quels usages nouveaux pourront justifier des coûts supérieurs à des modèles 4G, et ce encore plus dans les tarifs d’opérateurs…? Si il s’agit d’accéder à la même chose qu’en 4G, non seulement le prix plus élevé ne se justifie pas, mais il serait même logique qu’il soit inférieur, tout comme le prix des voyages en avions, à destinations identiques, ont fortement baissé quand les compagnies ont pu mettre en service des avions transportant un nombre de passagers plus important. C’est le sens de l’histoire. Plus la technique se perfectionne, plus elle se démocratise. Si, en revanche, de nouveaux usages apparaissent, il leur faudra être convaincants. Sans quoi, au-delà des vagues des clients défricheurs et technophiles, « ça pourrait ramer », selon une expression familière fort explicite.

* Source : GfK.

Source DVSM

A voir

Le son en voiture redeviendrait-il un segment intéressant, voire porteur…?

La nouvelle collection de haut-parleurs et caisson que Sony dévoile montre que l'habitacle n'a pas perdu son attrait pour les industriels.