Accueil / Actualité / Smartphones, entre le pli et l’appli, est-ce la bonne innovation…?

Smartphones, entre le pli et l’appli, est-ce la bonne innovation…?

Dans une innovation, l’important ne tient-il pas dans la bonne manière de la présenter et surtout de l’exprimer…?

 DVSM, 18 septembre 2019. Le smartphone pliable est aujourd’hui à la Une (et dans une couverture publicitaire de haut niveau -photo-). Est-il l’une de ces nouveautés lancées avec puissance et qui changent tout dans la vie, ou plus  malheureusement, de celles qui ont eu du mal à convaincre…? Samsung, depuis plusieurs années, excelle* dans ces initiatives sans trop de succès, voire dans l’échec absolu. La TV3D, l’écran TV courbé ou, plus lointaines, les « phablettes »**, sont au nombre de ces créations, technologiquement ardues, mais qui ont fait ou frôlé les flops, ce qui tend à démontrer un certain manque d’inspiration du groupe. Ce dernier souffre-t-il d’une sorte d’instinct inversé de la bonne idée…? (N’est pas Sony qui veut, pas plus qu’Apple…)

En effet, et comme semblent le sentir d’emblée des consommateurs interrogés par les médias, pouvoir plier un smartphone (ou le déplier) ne paraît pas, au premier coup d’œil, considéré une avancée très motivante. Et dans ce genre de lancement, le premier coup d’œil est déterminant. Il va en effet conditionner l’emballement fort, moyen ou faible des consommateurs, indice significatif pour un « stop ou encore » dans les rayons des points de vente comme dans les offres des opérateurs. Car au fond (d’une poche), le téléphone intelligent n’est pas vu par les utilisateurs comme en excès de poids ou d’encombrement. Et son écran suffit à bien des utilisations, d’autant plus que les habitudes s’y sont associées.

N’aurait-il pas mieux valu faire une tablette dépliable qu’un smartphone pliant…? Car pour sa part, la tablette souffre bien réellement d’un handicap de… taille, ce qui lui fait souvent préférer un ultra-compact (ordinateur). Entre la très complexe mise au point technique***) et sa présentation la plus pertinente, il peut y avoir de monumentales différences. Non dans la technique, mais dans les mots utilisés pour la décrire.

* Souvent suivi ou accompagné par quelques concurrents…)
** Intermédiaire entre tablettes et smartphones, la fausse bonne idée.
*** Malheureusement, ce pliable a de surcroît débuté sa vie publique il y a quelques mois par l’exhibition très négative d’une fragilité, supposée corrigée… Ce qui risque de lui coller à la peau longtemps.

Source DVSM

A voir

Enceintes connectées, vrai succès ou optimisme un peu forcé sur le sujet…?

On ne parle que d'elles (ou d'eux, si qualifiés d'assistants vocaux...) et pourtant, leur taux de possession restait assez modeste, à la veille de l'été....