Accueil / Actualité / Snapchat doit contrer une class action

Snapchat doit contrer une class action

La responsabilité des réseaux sociaux sur les contenus publiés est une question de plus en plus cruciale. Non seulement pour la liberté d’expression, mais aussi pour l’avenir même de ces réseaux. Twitter ou Facebook sont ainsi régulièrement accusés de laisser passer des contenus et des commentaires à caractère raciste ou antisémite. Un Facebook, fort de son 1,65 milliard d’utilisateurs est la cible de toutes les critiques.

Aujourd’hui c’est au tour de Snapchat (150 millions d’utilisateurs) de subir les foudres de certaines associations parentales américaines qui ont déposé contre le fantôme un recours collectif. Leurs griefs portent sur des titres de contenus à caractère sexuel fournis par des sites ou des médias partenaires de Snapchat, visibles par des enfants sur une plateforme baptisée DIscover. Les plaignants citent en exemple un article du site BuzzFeed prêtant une vie dissolue aux personnages les plus emblématiques de la famille Disney. Les associations demandent à Snachat de mettre en place des garde-fous comme un contrôle parental. Chez Snapchat, on met en avant la liberté d’expression. Un débat somme toute vieux comme les USA eux-mêmes.

snc299

Enregistrer

A voir

toshi

La belle Toshiba fait tourner la tête de ses prétendants

Qui sera l’heureux élu ?