Accueil / Actualité / Sumer Cab veut ‘’ubériser’’ le transport en moto

Sumer Cab veut ‘’ubériser’’ le transport en moto

Sumer Cab désire transposer au secteur du taxi-moto les recettes qui ont fait le succès d’Uber au transport des personnes en voiture. Autrement dit, l’application fédère une flotte de motos, des Honda Goldwing, pilotées par des professionnels sérieusement formés. Les chauffeurs sont contactés via une application iOs ou Android. Ils sont sollicités selon un service de géolocalisation.« Nous déplaçant nous-même en deux roues depuis de nombreuses années, nous avons pu remarquer que dans de grandes agglomérations de plus en plus engorgées et embouteillées telles que Paris, le transport en deux-roues restait une alternative efficace qui permet de s’affranchir des imprévus. Nous avons ainsi eu la volonté de démocratiser ce mode de transport en proposant un service premium bénéficiant d’un mode de réservation facilité et accessible à tous » explique Mickael Cambot, co-fondateur de Sumer.

Les passagers profitent d’un équipement adapté comme des vestes renforcées, des gants et des caques.  A noter que Sumer Cab vérifie l’état de santé des chauffeurs,leur permis moto et le carnet d’entretien des véhicules. Aujourd’hui l’entreprise compte une quarantaine de chauffeurs basés à Paris, et vise rapidement 500 chauffeurs dans les grandes métropoles. Comme Uber, Sumer Cab mise sur ses tarifs pour assurer son succès, avec des courses à partir de 25 euros, et de 60 euros pour les aéroports. La startup veut instaurer la transparence en annonçant à l’avance un prix de la course calculé selon le kilométrage et l’heure d’appel.

sumer..367

 

Enregistrer

A voir

ECARN-1-

la révolution des écrans…

Les écrans OLED en passe de prendre des parts significatives du marché.