Accueil / IT Business / Parole d'entreprise / Supply Chain : Les fondamentaux de l‘approche Sales & Operations Planning

Supply Chain : Les fondamentaux de l‘approche Sales & Operations Planning

La crise de la Covid-19 a mis en évidence l’importance pour une entreprise d’être capable d’anticiper les variations de l’activité, afin de prendre les décisions adéquates collectivement et d’appliquer une stratégie commune. Dans ce contexte, le processus Sales & Operations Planning (S&OP) joue un rôle fondamental.

Le S&OP en quelques mots

Bien que ce processus existe depuis plus de 30 ans, le S&OP ou « Sales and Operations Planning » est devenu un sujet très à la mode dernièrement. Le S&OP désigne un processus business structuré qui aligne toutes les fonctions de l’entreprise autour d’hypothèses et de stratégies unifiées, permettant de prendre des décisions coordonnées. En français, on parlera de Plan industriel et commercial (PIC). Parce qu’il impacte toutes les fonctions de l’entreprise, le S&OP ne peut être un sujet uniquement porté par la supply chain. Les décisions doivent être prises par la direction de l’entreprise, en concertation avec l’ensemble des services, des RH au marketing. En effet, si suite au S&OP il est décidé de fermer telle usine sur une période donnée, de passer telle autre aux 3×8, ou encore de doubler le volume de la sous-traitance, il est primordial que l’ensemble des directions d’entreprise s’alignent.

Comment le S&OP répond aux enjeux actuels et futurs

Dans un monde où les équipes sont de plus en plus amenées à télétravailler, l’utilisation d’outils digitaux revêt toute son importance. Pour animer les actions et décisions du quotidien autour d’un même axe stratégique, l’outil S&OP se révèle particulièrement adapté. En effet, le S&OP va offrir à l’ensemble des équipes une agilité coordonnée et digitale face à la variabilité de l’environnement ou de la stratégie. Ainsi, le S&OP est en phase avec les enjeux actuels :

Des gammes de produits toujours plus larges à la durée de vie courte qui imposent une coordination entre les différents services (marketing, bureau d’études et de méthodes, planification de l’industrie, etc.).  Des crises économiques et sanitaires qui impactent les comportements et nécessitent d’ajuster la stratégie commune régulièrement.

Anticipation d’une nouvelle stratégie industrielle : le S&OP aidera à choisir la stratégie industrielle de répartition entre ressources ou encore à décider dans quelle mesure il est souhaitable de recourir à la sous-traitance, par exemple. S’assurer que les décisions et les stratégies sont partagées et appliquées entre l’exécutif et l’opérationnel. En l’absence de coordination entre les décisions prises à un niveau stratégique et l’application et le suivi dans les systèmes opérationnels, il sera impossible d’avancer vers une stratégie commune, car l’application de la stratégie dans les opérations quotidiennes ne sera pas garantie.

L’émergence de nouveaux concurrents, de nouveaux business models et de nouvelles régulations. L’anticipation et la prise en compte des évolutions légales constituent un challenge important pour les entreprises. Plus que jamais, il faut faire preuve de souplesse.

La nécessité de pouvoir gérer une stratégie produit agile (lancement, accélération, substitution, rationalisation, etc.).

S’adapter à un marché fluctuant. Évolution des canaux de distribution, changements comportementaux de zones géographiques, boom du e-commerce, etc. Le S&OP permet de mieux s’organiser par rapport aux virages de la demande.

La robustesse d’un processus, les ressources métier et IT peuvent tourner, ou encore être plus ou moins disponibles. Les outils aujourd’hui peuvent fournir des robots qui peuvent totalement ou partiellement passer en pilotage automatique. Cela permet également de garantir un processus robuste, récurrent et donc une amélioration continue. Cela permet aussi de minimiser les impacts des départs et les onboarding des arrivées.

Par Nicolas Commare chez Colibri

 

 

A voir

La communication unifiée en 2022 : un sujet stratégique

L'évolution des usages et des modes de travail est désormais une réalité concrète pour des millions de collaborateurs : la crise sanitaire a modifié nos habitudes et fait émerger de nouveaux outils à large échelle...