Accueil / IT Business / Communiqués / TANu Digital accompagne Qualitel pour l’acculturation au numérique de ses collaborateurs

TANu Digital accompagne Qualitel pour l’acculturation au numérique de ses collaborateurs

Communiqué

Estos (Pyrénées-Atlantiques), le 4 décembre 2018 – Acteur historique de la qualité du logement, l’association Qualitel occupe une place prépondérante dans les métiers de la certification du logement, de l’expertise technique liée au bâtiment et de l’évaluation et de la formation. Dans le sillage de la transition numérique du secteur du bâtiment, l’association entreprend depuis quelques années une politique pro-active de formation et d’acculturation de ses équipes au numérique. Une démarche qui englobe l’ensemble des collaborateurs et qui fait une large place à l’auto-formation. Depuis 2017, le test de culture numérique et son école associée d’auto-formation TANu y ont une place de choix. Retour sur ce cas d’usage avec Maryline Vonarx, DRH de Qualitel.

 

Favoriser l’acculturation digitale

BIM, cahier numérique, dématérialisation de l’activité, avec la mutation numérique du secteur du bâtiment, ses acteurs ont été mis face aux défis des innovations technologiques et lui ont emboité le pas avec une nécessaire adaptation des équipes au digital. Maryline Vonarx, Directrice des Ressources Humaines, fait le point sur le numérique chez Qualitel et ce qui a présidé au choix du TANu :
« Le numérique fait partie de notre quotidien : nos activités sont dématérialisées, nous essayons d’utiliser au maximum le cloud, de diminuer au maximum les emails. Nous utilisons un ERP maison qui structure un peu toute notre activité : pour pouvoir facturer, contrôler les rapports d’évaluation qui sont faits par des sous-traitants qui travaillent pour nos clients titulaires de la certification, etc. Enfin, nous avons mis en place le télétravail. C’en est encore au stade expérimental mais là aussi cela demande beaucoup d’agilité : il faut se connecter au réseau, savoir utiliser les outils maison, etc. On trouvait donc cela intéressant de s’assurer que les collaborateurs soient à l’aise avec la digitalisation et les nouveaux outils que nous avons progressivement mis en place. Mais aussi au-delà de cette utilisation du numérique au quotidien, on souhaitait également faire de l’acculturation digitale. C’est la raison pour laquelle nous avons opté dès 2017 pour le TANu ».
Une démarche qui concerne l’ensemble des équipes

Si les managers du comité exécutif bénéficiaient déjà de formations (notamment SPOC) au numérique dans le cadre du plan de formation, aujourd’hui tous les collaborateurs du groupe quels que soient leurs profils et leurs métiers sont invités à passer le test TANu et à utiliser l’Ecole TANu.

Maryline Vonarx : « On s’est rendu compte que pour être efficace, cette acculturation devait impliquer tous les collaborateurs : les fonctions support (administratif et financier, IT, RH, communication & marketing, etc.), mais aussi la direction étude et recherche, qui produit les référentiels de certifications produits, les études et observatoires pour nos clients, nos ingénieurs d’affaires, nos ingénieurs techniques, etc. Aujourd’hui on utilise le TANu dès l’intégration de tout nouveau collaborateur, c’est très pratique et simple : les collaborateurs reçoivent un email, ils se réservent un peu de temps pour passer le test et ensuite ils poursuivent cette acculturation en faisant de l’auto-formation avec l’Ecole TANu ».

 

Un indicateur de l’accord d’intéressement

Parce que l’auto-formation est, chez Qualitel, un élément important pour le développement des compétences, le TANu est devenu un indicateur de l’accord d’intéressement.

Maryline Vonarx : « Chaque collaborateur déclare le temps qu’il a passé en formation avec l’Ecole TANu et à la fin de l’année 2018 on regardera si l’indicateur a été atteint. C’est une motivation en lien avec le temps que chacun aura passé à s’auto-former. On veut vraiment apporter ce réflexe d’aller chercher l’info sur internet. Le TANu est un des leviers qui nous permet de sensibiliser nos équipes au digital et leur montrer le champ des possibles. On les accompagne, on les soutient dans cette démarche d’acculturation et on mesure leur appétence à s’auto-former par le biais de cet indicateur de l’intéressement ».

 

Intensifier le recours à la formation digitale

Le TANu s’insère dans une stratégie qui place internet au cœur du parcours de formation.

Maryline Vonarx : « On met vraiment l’accent sur l’auto-formation et d’ailleurs on souhaite vraiment introduire dans notre plan de formation plus de formats en « blended » qui permettent d’allier l’e-learning et présentiel, ou faire de l’e-learning pur. Aujourd’hui en plus des formations digitales pour les managers sous forme de SPOC, nous avons ainsi mis en place du blended-learning avec notre direction de la certification : cela permet de former à nos référentiels les sous-traitants que nous mandatons pour aller évaluer et vérifier in situ le respect du cahier des charges une fois que le programme immobilier est monté ».

 

Mesurer les efforts consentis

Un an et demi après avoir lancé les premiers tests TANu, Maryline Vonarx constate : « Ce que nous retenons c’est qu’il y a des gens qui sont plus ou moins à l’aise, et ce n’est pas forcément une question d’âge. Bien sûr, tous les métiers des IT sont plutôt très à l’aise mais ce qui est bien fait avec l’Ecole TANu c’est que le collaborateur a un parcours personnalisé en fonction des points à améliorer et qu’il y retrouve toutes les thématiques : soit il continue avec son passeport pour aller vers les sujets où il est le moins à l’aise soit il navigue vers d’autres sujets qui l’intéressent. Mesurer les efforts investis en formation est toujours un peu compliqué mais on va pouvoir le constater en regardant par exemple s’il y a plus d’appétence pour les formations digitales avec le déploiement du plan de formation. Enfin, au travers de notre gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, on a, dans nos définitions de fonctions, ce qu’on appelle le socle de compétences numériques minimales, qui permet, notamment par l’utilisation de l’Ecole TANu et l’utilisation des outils au quotidien, de voir s’il est acquis ou non ».

 

Retrouvez l’interview complète de Maryline Vonarx sur le blog TANu

Sur Qualitel :

Qualitel est une association dont la mission est de promouvoir la qualité de l’habitat par la certification et l’information du grand public. C’est une structure indépendante créée en 1974 par le secrétaire d’Etat chargé du logement afin d’analyser de manière objective la qualité des projets de construction de logements. Depuis sa création, Qualitel assure un rôle d’information avec des publications et des applications à destination du grand public, développe des programmes de recherche et fait évoluer ses référentiels de certification afin de s’adapter aux enjeux présents et à venir dans le domaine du logement : impacts environnementaux, rénovation du parc existant, etc.

 

Sur le TANu :

Lancé en 2015, le TANu est une plateforme destinée à favoriser l’inclusion numérique dans les entreprises. Elle se compose d’un test en ligne de 30 minutes et de 90 questions (qui permet d’évaluer, selon un même référentiel, les connaissances numériques d’un collaborateur ou d’un candidat potentiel), enrichie d’une plateforme d’auto-formation et de micro-learning toujours sur le thème de la culture générale numérique, L’Ecole TANu : un portail d’accès à de nombreuses ressources, soigneusement sélectionnées et classées pour permettre aux personnes ayant passé (ou pas) le TANu de s’auto-former et de progresser en matière de culture numérique.

Pour organiser des sessions de test TANU, les entreprises peuvent se connecter sur la plateforme Saas www.tanu.io. Côté candidat, le TANu se présente sous la forme d’un QCM de 90 questions, avec 3 réponses possibles, à réaliser dans un temps imparti de 30 minutes. Les questions sont extraites d’une base de données de 1400 questions revues régulièrement.

TANu.io a d’abord été créé par une équipe de professionnels du numérique qui depuis 2003, a accompagné des dizaines d’entreprises de toutes tailles, des TPE, des PME, des grands groupes, pour la mise en œuvre de projets numériques : stratégie numérique, dispositif web, médias sociaux, e-commerce, Impression 3D, réseau social interne, application mobile associé depuis au sein d’une structure commune TANu Digital à des professionnels de la formation. @tanu_rh

 

A voir

Les acheteurs en ligne plus vulnérables face au spam à l’approche des fêtes

A l’approche des fêtes, une étude F-Secure met en garde les particuliers contre les e-mails malveillants déguisés en avis de livraison.