Accueil / Actualité / Tape à l’oeil fait le choix de Snowflake pour prendre des décisions basées sur les données

Tape à l’oeil fait le choix de Snowflake pour prendre des décisions basées sur les données

L’enseigne spécialisée dans le textile s’est appuyée sur Snowflake pour créer une base de connaissances unique pour toute son organisation et permettre à chaque division de prendre des décisions en s’appuyant sur les données. 

Snowflake, le créateur du Data Cloud, annonce que l’enseigne française de prêt-à-porter pour enfants Tape à l’œil a choisi sa solution pour permettre à toute son organisation de s’appuyer sur une base de connaissances unique. L’objectif pour la marque qui compte plus de 300 magasins est de gagner en efficacité opérationnelle grâce aux données.

En s’appuyant sur Snowflake, Tape à l’oeil donne à ses équipes métiers la possibilité d’accélérer l’accès aux données en temps quasi réel. Avec le passage à Snowflake, l’enseigne a mesuré des performances générales multipliées par 5 pour l’ingestion des données et l’analyse. Là où il fallait auparavant 24 h pour rendre disponible les données des ventes d’un magasin, il ne faut plus que 10 minutes. La plateforme de Snowflake donne en outre à Tape à l’œil la capacité d’assimiler et d’analyser plus de données, comme des datas sur le climat, les réseaux sociaux, ses sites web, etc. Ces données lui permettent d’avoir une bien meilleure compréhension de son environnement et d’être plus efficace dans sa gestion opérationnelle, par exemple pour la gestion des stocks, l’approvisionnement mais aussi pour la fidélisation de la clientèle. En s’appuyant sur Snowflake, les équipes data de Tape à l’œil n’ont également plus à s’occuper de la maintenance de l’infrastructure de données et peuvent ainsi se concentrer sur le développement de nouveaux services.

“Aujourd’hui, nous ne nous retrouvons plus dans la situation où les usagers n’ont pas accès à leurs données, et c’est déjà un premier gain énorme. Comme nous n’avons pas de limite de puissance sur Snowflake, nous pouvons l’alimenter en temps réel.  Et cela change tout pour les métiers”, déclare Guillaume Porquier, directeur des systèmes d’information et de la transformation de Tape à l’œil. “Sans Snowflake, il y a beaucoup de KPIs que nous n’aurions pas pu avoir et qui nous ont clairement permis d’optimiser notre fonctionnement en ligne pour naviguer à travers la crise du Covid 19.”

Avant d’adopter Snowflake, Tape à l’œil s’appuyait sur une infrastructure de données composée d’un datawarehouse d’entreprise et d’un data lake Hadoop. Or les équipes chargées des données passaient plus de temps à maintenir ces infrastructures et à copier les données de l’une à l’autre qu’à créer une vraie valeur pour l’entreprise. Accompagné de son partenaire Synergie, Tape à l’œil choisit Snowflake en octobre 2019 et déploie la solution en trois mois à l’aide de Talend. Cette dernière solution est par ailleurs conservée avec Stitch pour l’alimentation des données.

A voir

Europe : Bruxelles se penche sur un sujet ultra prioritaire. Tous s’en réjouissent…!

A quoi servent les sous de Bruxelles, nos sous ? A régler des sujets sans lesquels le Vieux Continent serait au bord de la crise de nerfs...