Accueil / Actualité / Tata Consultancy croit dans l’Intelligence tricolore

Tata Consultancy croit dans l’Intelligence tricolore

La grande SSII indienne Tata Consultancy Services célèbre ses 25 années de présence en France en publiant une enquête terrain sur le rapport des entreprises françaises à l’intelligence artificielle (IA). Intitulée « Les entreprises françaises sur la voie de l’intelligence artificielle », l’étude conduite avec le cabinet IDC, dévoile plusieurs enseignements jugés ‘’majeurs’’.

Selon Ram Mohan Gourneni, directeur général de TCS France « avec le développement de l’IA, nous sommes aujourd’hui aux prémices d’une nouvelle ère, celle du Business 4.0 qui redéfinit les contours de notre économie et crée pour les entreprises les conditions d’une croissance accélérée. Cependant, il est clair que celles qui en maitriseront les enjeux seront également celles qui en saisiront les plus belles opportunités ».

Il faut retenir de l’étude six points essentiels :

  • 52% des entreprises sont sensibles aujourd’hui aux enjeux d’intelligence artificielle. Parmi celles-ci, 36% utilisent déjà l’IA et 16% ont actuellement des projets de mise en place d’ici 1 à 3 ans.
  • Plus de la moitié des entreprises sensibilisées à l’IA y consacrent un budget annuel supérieur à 576 000 €. 37% d’entre elles envisagent même d’investir chaque année plus d’1 million d’euros.
  • Les entreprises perçoivent davantage l’IA comme un outil d’amélioration que de réelle transformation de leur activité. 64% des budgets sont en effet alloués à l’amélioration contre 36% à la transformation.
  • 48% des répondants du secteur banque/assurance ont déjà adoptés ces technologies contre 34% pour le secteur des services et 35% de l’industrie.
  • Les 3 domaines d’activité les plus concernés aujourd’hui par l’IA sont l’Informatique (26%), la Relation Clients (22%) et la R&D (21%). Les technologies IA les plus fréquemment déployées en entreprises sont les algorithmes de Machine Learning destinés au prédictif et à l’analyse des données (46%), les robots logiciels qui automatisent des processus transactionnels (44%) et les outils d’analyse d’image (41%).
  • Enfin, les deux tiers des entreprises pensent que l’IA aura un impact sur les emplois, mais pas destructeur : 44% estiment que cet impact sera plus de nature à transformer que de supprimer l’emploi contre 9% qui considèrent que l’IA va détruire des emplois qui ne seront pas remplacés.

L’enquête de terrain, administrée d’octobre à novembre 2017 auprès d’un panel de 300 entreprises françaises de plus de 250 salariés.

 

A voir

La Kobo passe à l’audio

La liseuse Kobo by Fnac annonce le lancement de son service de livres audio en France.