Accueil / Actualité / La techno, ça rapporte grave

La techno, ça rapporte grave

Le rapport d’activité 2016 de Bpifrance démontre que l’attractivité pour les entreprises du high tech repose sur des bases économiques solides. La banque a profité l’an dernier d’une quatrième année de croissance successive Elle aura accordé 8,4 milliards d’euros de prêts privé en hausse de 5% dont 6,7 milliards de crédits à l’investissement (+10%) et 2,4 milliards d’investissements en capital (31%). Au total Bpifrance a été impliquée dans 74 000 financements d’entreprises et accompagné 5500 entreprises avec des activités de conseil, de formation et de mise en relation. Cette nouvelle activité a concerné 31 000 personnes. Bpifrance a également fait profiter 190 startups de son nouveau programme d’accélération ETI. La banque a également procédé pour 1,6 milliard d’euros de cession d’actions d’entreprises, ce qui lui aura permis de générer 500 millions d’euros de profit.

BP-

Enregistrer

A voir

distri-1-

Distree#Connect revient en avril

La deuxième édition du salon des objets connectés se tiendra les 24 et 25 avril au Carrousel du Louvre.