Accueil / Actualité / Technologies de l’information : des prévisions vertigineuses pour les dépenses à venir…

Technologies de l’information : des prévisions vertigineuses pour les dépenses à venir…

Que la planète soit engagée dans une utilisation croissante des techniques numériques n’est pas un scoop. L’évaluation de son futur fait quand même sensation.

 DVSM, 11 avril 2022. Attention, accrochez-vous…! ​Si vous aimez les grands chiffres, en voici au moins un, issu des travaux d’un analyste sérieux. En évoquant les grands chiffres, évitons toutefois de songer seulement à ceux des belles évolutions ou des quantités colossales concernant ventes et recettes qui sont devenues du domaine de l’ordinaire dans la techno. Ici, il s’agit de ces nombres si grands que l’esprit ne parvient plus à en appréhender la véritable immensité, de la catégorie de ceux que l’on se raconte à la fin des grands repas entre amis. L’analyste américain Gartner vient de faire un pointage et en déduit cette perspective à très court terme. En 2022, les dépenses mondiales pour les IT (ce que l’on aurait traduit par « informatique » il n’y a pas si longtemps) atteindront 4,4 trillons de dollars. En conversation de quidam normal, cela fait 4,4 millions de millions de billets verts. Même les cancres près de leur radiateur préféré n’auront pas forcément assez de « zéros » (il en faut douze) pour se lancer dans l’épuisante saisie de ce montant que chacun aimerait voir figurer sur son livret A.

Comme toute sensation connaît son asymptote, celle qui accompagne cette prévision qui regarde de haut les satellites des SpaceX et autres trublions de l’espace (qui font d’ailleurs partie des IT du présent et du futur) se remarque au niveau de la croissance, de « seulement » 4% pour l’année en cours (5,5% en 2023). Le pôle dominant de cette recette vertigineuse se situe dans le logiciel (+9,8%), les « dispositifs » plafonnant à +1,9% de progression. Les centres de données progressent  de 5,5%. Naturellement, toute cette activité est centrée sur de grandes firmes, mais c’est parce que l’IT concerne désormais tout le monde que de tels sommets sont atteints. Lesquels devraient subir aussi les effets d’une inflation internationale naissante, laquelle peut d’ailleurs modifier certaines perspectives, d’une manière très imprévisible, puisqu’un conflit armé dont on ne connaît ni la durée ni l’ampleur est venu s’installer dans la conjoncture planétaire.

Source DVSM

A voir

CHERRY ET LE LABEL ECOLOGIQUE BLAUER ENGEL

Le « Blauer Engel » est le label écologique le plus connu en Allemagne et sa création remonte à 1978 (une première mondiale).