Accueil / Actualité / Les technologies françaises ont bien profité de 2016

Les technologies françaises ont bien profité de 2016

Le Syntec Numérique a publié un bilan de l’activité 2016 des 26 800 entreprises du secteur, éditeurs de logiciels et sociétés conseil. L’an dernier elles ont réalisé un chiffre d’affaires de 52,1 milliards d’euros. Le secteur est toujours caractérisé par une atomisation flagrante : 94,6% des entreprises emploient moins de cinquante personnes, dont 51,1% ne comptent pas plus de deux salariés. D’après le Syntec, ce sont ces TPE qui portent lacroissance du secteur, 2,9% en 2916. Pour cette année, le Syntec Numérique prévoit une performance de 3% bien supérieure à celle de l’économie nationale. En pourcentage, le conseil et services s’approprie 61% du marché, devant le conseil en technologies (22%) et l’édition de logiciels (17%). Parmi les technologies en pleine forme, Les SMACS (Social, Mobilité, Analytics, Cloud et Sécurité) totaliseront 20,1 % du marché soit 9 milliards d’euros (versus 18 % du marché,soit 7,8 milliards d’euros en 2016.

Les secteurs qui tirent la croissance sont les plus engagés dans une démarche de digitalisation :  Banque Assurance Finance,Industrie, Energie Utilities et Transports. Le Syntec Numérique attribue la croissance du secteur des logiciels (3,4%) au développement du SaaS, à la commercialisation de nouvelles solutions ainsi qu’à une nouvelle agressivité à l’exportation.  L’an dernier, le secteur a continué de recruter : plus 4,1 % contre 1 % pour l’ensemble du secteur privé. Le secteur a par exemple créé 14 000 emplois de cadres l’an dernier. 94 % des emplois sont des CDI, contre 69,5 % pour l’ensemble de l’économie. La rémunération brute moyenne se monte à 49,4 K€ contre 34,6 K€ pour l’ensemble de l’économie.

Syntec Numérique

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

DROP-1-

Dropbox lance le hors ligne sur Paper.

La nouvelle application mobile Dropbox Paper permet de travailler partout...