Accueil / Actualité / Les technologues parisiens sont littéralement exploités

Les technologues parisiens sont littéralement exploités

Selon Hired, cabinet spécialisé dans le recrutement les professionnels des technologies les français sont des sous-prolétaires si on les compare à leurs collègues américains et britanniques. En moyenne, un français ramasse 56 K€ par an contre 135 K$ pour un américain. Même en tenant compte des taux de change et du cout de la vie explosif dans certaines métropoles américaines comme San Francisco, il vaut mieux traverser l’Atlantique !

Hired attribue en partie ce différentiel à l’intégration de profils plus junior dans ses bases de données, qui a entrainé une baisse de 3,9% (!) du revenu annuel. Egalement, Hired constate qu’à l’intérieur des Etats-Unis les différences salariales sont sensibles : 108 K$ à Chicago contre 142 K$ à San Francisco par exemple, considérée comme ‘’la capitale technologiquedu monde.’’Le cabinet souligne que la glorieuse époque où les ingénieurs acceptaient des salaires bas contre des stock-options est quai révolue : moins de 20% des experts ont accepté de recevoir des parts et un salaire inférieur.

Pas question de sacrifier un bon revenu contre des promesses d’avenir aléatoires. Outre-Manche,malgré des activités accrues du secteur de la technologie, les salaires des techs au Royaume-Uni sont à la traîne et sont devenus moins compétitifs à l’échelle mondiale.À Londres, leur salaire moyen a carrément chuté de 17% depuis 2015 à 78 K€ par an !

A noter qu’Hired a établi un autre indice qui intègre le coût de la vie : le salaire moyen par rapport au coût de la vie à San Francisco (142 K€). Moralité un professionnel engrange 202 K$ à Austin, 182 K$ à Seattle et à Los Angeles, 173 K$ à Chicago, 100 K$ à Londres et 85 K€ à Paris. Conclusion de Hired :  le paysage technologique change et, bien que la Silicon Valley continue de montrer la voie, d’autres villes proposent des arguments très sérieux.

Enfin, Hired a calculé le salaire moyen par secteur d’activité. Surprise le secteur des transports est celui qui rémunère le mieux ses informaticiens, mieux que les entreprises de technologie elles-mêmes.

tab3-

tab3-1

tab-4-

tab5

tab7

 

A voir

stor-2-

Storetail vise l’animation commerciale

Développée depuis 2014 par Mathieu Azorinet Elie Aboucaya, Storetail est spécialisée dans l’animation des parcours clients...