Accueil / Actualité / TÉLÉVISEURS : histoires d’O et de Q…

TÉLÉVISEURS : histoires d’O et de Q…

La compétition est engagée sur le front des téléviseurs de haut de gamme, bataille de technologies d’écrans en pointe…

 Excellent ! Lorsque des fournisseurs se livrent à une concurrence bien active et mettent les consommateurs face à un choix entre deux alternatives, il est rare que la clientèle n’entre pas peu ou prou dans le jeu. Il y a longtemps qu’une telle émulation n’avait pas été observée sur un sujet majeur. Certes, il y a bien eu, voici quelques années, la 3D avec lunettes actives, ou passives. Malheureusement, c’était un pile ou face qui restait… avec lunettes, pour un résultat plutôt médiocre. La suite l’a confirmé.

Comme les professionnels le savent, LG détient les technologies de l’OLED, accompagné par Sony et n’a nullement dissimulé ses intentions d’utiliser cet atout pour tenter de devancer son plus intime (et coréen) concurrent Samsung, qui a rebaptisé son SUHD en QLED. Plus ou moins élégante, la démarche aboutit à ce que, vu en diagonale, les deux logos se ressemblent, laissant supposer que leurs performances sont équivalentes (point sur lequel nous nous abstiendrons de prendre position).

 

ollleee1

A vendre plus cher, l’OLED voit ses tarifs s’assagir, ce qui a des conséquences immédiates là où la révision est déjà effective. En 2017, sa progression était de plus de 70%. Au Japon, cet OLED a réellement décollé depuis 2 mois. Pour la première fois au mois de novembre, plus de 10.000 pièces ont été vendues, mentionne le JEITA. Point déterminant, les principaux fournisseurs, qui visent une montée en valeur de leurs ventes, ont notamment en Amérique du nord comme en Europe installé de nombreux points de démonstration dans les enseignes. On n’a rien sans rien.

Source DVSM

 

qle2-

A voir

Taster trouve les moyens de ses ambitions

Taster crée et déploie des concepts de restauration dédiés à la livraison en s'appuyant sur des plateformes comme Deliveroo ou UberEATS.