Accueil / Actualité / Tesla en Allemagne, des contrariétés pour des causes bien naturelles…!

Tesla en Allemagne, des contrariétés pour des causes bien naturelles…!

Et voilà que ça recommence…! Elon Musk, qui fait actuellement construire une usine géante au sud de Berlin pour produire des autos électriques, subit un second blocage de son chantier. Il y va de la préservation de quelques petits animaux fragiles.

DVSM, 10 décembre 2020. Lézards, serpents, dormez tranquilles. Les écolos veillent sur vous. Pour la seconde fois, la future méga-usine de Tesla, conçue pour fabriquer 500.000 automobiles par an, se voit contrainte de stopper son chantier. Des défenseurs de la faune et de la flore ont obtenu un jugement ordonnant cet arrêt, pour une construction dont on dit, de surcroît, qu’elle se ferait sans avoir été validée par un permis de construire définitif. « S’en fout… » auraient rétorqué des membre de la bande à Musk, haussant les épaules et prenant sur eux de continuer quand même les travaux en attendant des appels favorables, tout en ayant mesuré le risque de voir leur édifice contraint à une marche arrière qui pourrait être destructive. Mais qui ne le sera certainement pas.

Outre-Rhin comme ailleurs, surtout en présence des dégâts économiques résultant de la situation sanitaire, on fait tout pour éviter que certains puissent venir cracher dans la soupe de l’industrie. L’emploi est à n’en pas douter au moins aussi important que quelques sympathiques espèces, supposées menacées, le symbole de la vie des petites bêtes face aux nécessités étant moins populaire que la soupe du même adjectif.

Bon, on dit « les écolos ». Sans doute. Mais en cherchant bien, le retard pris par cette construction n’est-il pas aussi une manière de donner du temps au temps à quelque(s) concurrent(s)…? En France, où l’intervention écolo-empêcheuse de construire en rond est une chose courante, les cas de blocages soutenus ont été de temps à autres identifiés. Des associations ont tout simplement été soutenues (comprenez financées), par exemple, par des lobbies du transport aérien pour ralentir des constructions de lignes de TGV, alors que des tenants du rail ne se seraient pas privés, croit-on savoir, pour tenter de retarder, voire plus, l’édification de certains aéroports, avec des votes populaires favorables n’empêchant pas l’empêchement. Ah ! ces gentilles bestioles…!

Et voilà que l’on entend parler d’associations hostiles à la mise en place des réseaux de la 5G… Serait-ce un effet Jeanne d’Arc donnant de la voix, phénomène audible inattendu…? Mais cela n’a sans doute aucun rapport avec ce qui est évoqué ci-dessus… On l’oublie parfois, la vie de l’industrie comme celle du commerce s’est depuis longtemps plongée dans un contexte où les projets peuvent être différés à n’en plus finir. Au point parfois de pouvoir se réaliser lorsque leur pertinence s’est par trop émoussée.

Source DVSM

A voir

Écrans : plus qu’une stratégie, presque une frénésie coréenne pour les pliants…

L'offensive dans le développement d'écrans non rigides est d'une intensité telle qu'elle pourrait prendre les traits d'un signal révélateur...