Accueil / Actualité / TESLA : entre juste un petit coup de blues ou un début de déprime plus caractérisée…?

TESLA : entre juste un petit coup de blues ou un début de déprime plus caractérisée…?

Etre seul sur un marché garantit la tranquillité. La concurrence élargit la cible, mais elle limite les latitudes en matière stratégique et impose ses impératifs.

DVSM, 7 juin 2022. Elon Musk parvient-il à dormir sereinement chaque nuit…? Essentiel pourtant, quand s’annoncent des soucis. Tous les dirigeants savent que pour régler correctement le moindre problème, il faut être en pleine forme. Or, après quelques turbulences capricieuses sur le rachat d’un réseau social assez connu, le fabricant des automobiles électriques les plus légendaires du marché est sans doute entré dans une phase de véritables soucis. Les gazettes en tous genres ne se privent pas de colporter la rumeur au point d’en faire une info. Il y aurait au moins 10.000 postes à supprimer chez Tesla. Aïe… Ce n’est plus un ajustement, c’est déjà une charrette.

Voilà qui jette un voile légèrement grisâtre sur la belle et tumultueuse startup. Et chacun de s’interroger. D’autant plus que la nécessité de, peut-être, de faire évoluer les prix, en clair revoir le tarif à la hausse, et serrer les boulons du côté des cadres qui télétravaillent mais ne passent même pas 40 heures par semaine, les indices d’un éventuel changement de climat s’accumulent. Pourquoi…? Certes, il y a l’inflation, et la santé éco-conjoncturelle de la planète qui vacille. Mais une autre explication nous va bien, d’autant qu’elle est de celles qui, sur ces pages, ont été depuis longtemps anticipées. Hier encore, presque avant-hier même, l’automobile électrique s’appelait Tesla. Seul au monde, ce dernier vous appartient. On y est le leader, le meilleur, la référence. En 2022, qui serait capable de citer un seul constructeur n’ayant pas mis des véhicules électriques à son catalogue…?

L’hypothèse émise ici jadis était que Tesla pourrait se trouver face à un défi nouveau lorsque la concurrence sur l’électrique se serait développée, et qui plus est, avec des industriels ayant largement affiné leurs économies d’échelles, pouvant ventiler tous leurs frais, d’études, de production, de distribution, de communication sur des gammes larges, avec des modèles fonctionnant avec toutes les énergies depuis longtemps disponibles, dont les carburants classiques, encore préférés par de nombreux utilisateurs. De seul face à personne, Tesla en est arrivé à seul face à tous les autres. Ce qui change la donne…

Source DVSM

A voir

Bien préparer son passage à la facturation électronique

La facturation électronique va devenir une réalité concrète pour l'ensemble des organisations et entreprises.