Accueil / IT Business / Communiqués / The Hacking Project valide sa stratégie et la pertinence de son positionnement

The Hacking Project valide sa stratégie et la pertinence de son positionnement

The Hacking Project, un bootcamp d’apprentissage à la programmation informatique ouvert à tous partout en France et dans le monde francophone, annonce une croissance de plus de 500 % en un an et un développement majeur de son implantation dans toutes les grandes villes de France (+ de 20 villes)

Créée en 2017 par Félix Gaudé et Charles Dacquay, The Hacking Project propose une nouvelle méthode d’apprentissage aussi bien aux personnes qui font une démarche personnelle de formation qu’aux structures qui souhaitent former leurs équipes sur des sujets précis. Basée sur une offre orientée peer-learning, the Hacking Project a su casser les codes de l’apprentissage et mettre en place une approche communautaire et opérationnelle qui permet à chacun de maitriser les fondamentaux du code. L’objectif tient tout simplement en une phrase : « apprendre à coder en 11 semaines ».

The Hacking Project s’inscrit durablement comme une offre répondant aux nouveaux besoins des personnes qui souhaitent pouvoir coder dans un contexte professionnel pour lancer leurs projets ou prendre un nouveau tournant.

Charles Dacquay, Co-fondateur de the Hacking Project « Donner vie aux projets les plus fous grâce à la technologie, tel est notre objectif. En cette période où nombre de personnes recherchent à donner un nouveau souffle à leur carrière, nous proposons une méthodologie unique permettant à chacun d’apprendre de manière collaborative partout en région en se regroupant au travers de communautés que nous animons. Grâce à l’approche peer-learning, nous allons faire la différence et démocratiser l’accès à la technologie à plusieurs milliers de personnes. »

Principaux chiffres :

-Nombre de personnes formées : 1 200

-Nombre de villes ouvertes : 22

-Pourcentage de croissance à 12 mois : 500%

Au-delà de ces éléments, The Hacking Project va annoncer sous peu un tour de France majeur pour continuer à animer sa communauté en place et ouvrir de nouvelles villes. En 2019, The Hacking Project table sur une implantation dans 32 villes et 2000 personnes formées dont 300 à l’international.

 

 

A voir

DU NEUF POUR LES ARCHITECTES SI ?

Les architectes en SI ne rêvent plus. Dit-on. Mais qui les aide vraiment à prendre le virage de l’agilité ?