Accueil / Actualité / Toshiba fait peine à voir

Toshiba fait peine à voir

Le conglomérat japonais n’arrive visiblement pas à remonter la pente. Les résultats des neuf premiers mois de son année fiscale seront officiellement présentés le 14 au soir, mais son activité dans l’industrie du nucléaire devrait se traduire par une perte de 3,2 milliards d’euros pour son exercice 2016/2017, tiré vers le bas par ses activités nucléaires lourdement déficitaires. Selon l’agence de presse nippone Jiji, les commissaires aux comptes du groupe n’avaient pas certifié les documents présentés. Moralité, l’agence de notation boursière japonaise R&I a dégradé le rating de Toshiba de trois unités ! Pour parer au plus pressé, Toshiba tente de vendre ses filiales les plus rentables, à commencer par sa division Mémoires.

La semaine dernière IT Numeric rapportait que deux entreprises taiwanaises, l’assembleur Foxconn et le fondeur TSMC avaient décidé de faire une offre commune. Aujourd’hui, la pertinence de cette reprise n’est plus aussi évidente.  Il apparaît que le gouvernement japonais ne soit pas du pressé de voir des chinois mettre la main sur cette pépite de l’industrie locale, et a sollicité la nouvelle équipe présidentielle américaine. Les deux pays ne sont franchement pas désireux de tendre la main à la Chine dans ce secteur. Le premier ministre Shinzo Abe s’est entretenu sur la question avec le président Trump. Des entreprises américaines comme Western Digital qui partage une usine avec Toshiba, constituent des choix plus évidents.

 

tosh---

Enregistrer

A voir

WIKO

Une promo…précieuse

Wiko cultive sa notoriété en jouant les ténors de la com...