Accueil / Actualité / Toshiba poursuit sa descente aux enfers

Toshiba poursuit sa descente aux enfers

Le conseil d’administration de l’industriel japonais a approuvé le 27 janvier la scission du groupe de sa division puces électroniques. Elle deviendrait ainsi une entreprise indépendante. Toshiba espère vendre 20% du capital de cette nouvelle société pour la jolie somme d’1,8 milliard de dollars. Western Digital serait sur les rangs. Le constructeur n’en finit pas de se débattre avec sa dette gigantesque et les pertes extravagantes de sa division nucléaire. Toshiba serait contraint de provisionner 4,4 milliards de dollars. Il faudra attendre le 14 février pour connaitre officiellement l’étendu des dégâts.

A noter d’ailleurs que certains analystes financiers parlent de six milliards de dollars de perte. La division puces électroniques est le second fournisseur mondial de mémoire Flash derrière Samsung, avec un CA de 8,8 milliards de dollars. Selon d’autres informations divulguées par la presse japonaise Toshiba réfléchit à la cession d’autres activités. Il serait temps. L’agence Standard & Poors vient de dégrader la note du constructeur de B- à CCC+.

to

Enregistrer

A voir

az-1-

Un nouvel assistant juridique vole au secours des avocats

Deux éditeurs spécialisés des solutions informatiques pour les professions juridiques, s’associent...