Accueil / Actualité / Trend Micro scrute les wearable devices

Trend Micro scrute les wearable devices

A l’occasion du Mobile World Congress 2015, Trend Micro révèle les résultats de son étude internationale consacrée aux ‘’wearable devices’’ en entreprise, tous ces objets connectés que l’on porte sur soi. Cette enquête, menée par le cabinet Vanson Bourne, se penche sur la position des grandes entreprises vis-à-vis de ces dispositifs, leur perception des risques inhérents à leur utilisation sur le lieu de travail et les solutions envisagées.

D’après cette étude, les collaborateurs amèneraient déjà des wearable devices sur leur lieu de travail dans plus de neuf entreprises françaises sur dix. Cette tendance devrait encore augmenter au cours des 12 prochains. Non seulement, les entreprises adhèrent à l’utilisation de ces dispositifs et vont même jusqu’à l’encourager dans 86 % des cas.
Les entreprises engagent ou vont engager des programmes impliquant des wearable devices qui ont principalement la vocation d’améliorer le bien-être au travail (54 %) et à la productivité de leurs collaborateurs (51 %).  Il s’agit en premier lieu les trackers d’activités, comme les bracelets Fitbit ou Nike+ FuelBand, et les montres connectées.

L’étude constate que les lunettes connectées n’intéressent que 35 % des organisations impliquées dans de tels programmes. Cependant, 99% des responsables informatiques considèrent que l’utilisation de wearable devices présente des risques pour l’entreprise, en particulier pour les accès aux réseaux sociaux et aux boîtes mails personnelles. En somme le BYOD est autrement plus préoccupant pour la sécurité des entreprises que les wearable devices. « La multiplication des wearable devices en entreprise est une réalité et représente un réel défi pour la sécurité des données professionnelles.

Comme pour les smartphones, la problématique réside, en partie, dans le fait que la plupart de ces appareils n’ont pas été pensés pour l’entreprise et ne sont pas suffisamment sécurisés », comment Loïc Guézo, Evangéliste Sécurité de l’Information pour l’Europe du Sud chez Trend Micro.

A voir

bori-2-

Elon Musk s’intéresse au métropolitain

Le patron de Tesla n’a pas fini de vouloir révolutionner les transports...