Accueil / Actualité / TV payante: le fiasco global de la voie hertzienne numérique…

TV payante: le fiasco global de la voie hertzienne numérique…

DVSM, mai 2018 – En France, particulièrement, les notions de télévision payante et de numérique terrestre ont été onctueusement et imprudemment mélangées. Chez nos voisins, les « traditions » ou habitudes qu’il n’est pas nécessaire de changer se sont enracinées. L’Observatoire Européen de l’Audiovisuel livre un état des lieux qui montre avant tout des situations que l’on comprend comme étant fort dissemblables d’un pays à l’autre. Elles résultent de l’enchaînement des événements, des lancements successifs.

Ainsi, les territoires où le câble a été historiquement largement déployé conservent ce moyen de transmission qui dès lors, se propage au payant, alors que les chaudement convertis au satellite, comme outre-Rhin, ne se détournent pas du ciel. La connexion internet s’étant propagée à grande échelle, et la télévision sur Internet Protocol (IP) s’y est développée. En clair, (même si elle est cryptée), la télévision payante hertzienne se prend un… râteau. Et en dépit de la diversité observée sur chaque territoire, les grandes tendances dominent.

Reste la plus discrète des indications du tableau, la croissance. La TV payante se contente désormais d’une  toute petit progression. Preuve que quitte à payer, autant le faire pour des choix de contenus plutôt que pour des diffusions linéaires, même agrémentées de visionnages en différé, trop sélectifs et éphémères.

Source DVSM

A voir

Entrevue avec Aymeric Weyland – Salon Autonomy

Autonomy Salon de la mobilité urbaine se tiendra du 18 au 20 octobre 2018 dans la Grande Halle de La Vilette à Paris...