Accueil / Actualité / Uber face à la Justice

Uber face à la Justice

Un dénommé Michael Gonzalez a porté plainte contre Uber devant une cour californienne. Ce chauffeur réclame cinq millions de dommages et intérêts à la société de VTC pour l’avoir empêché de travailler pour Lyft, l’autre grande société de VTC américaine en utilisant un programme informatique baptisé ‘’Hell’’ ou ‘’Enfer’’. Ce programme a permis à Uber de connaitre les chauffeurs qui travaillaient pour les deux entreprises ainsi que les tarifs pratiqués par la concurrence.

Uber avait ensuite tendance à favoriser ceux des chauffeurs qui ne travaillaient pas également pour son concurrent, au détriment des autres. Michael Gonzalez se plaint d’une violation de sa liberté personnelle en se basant sur plusieurs législations locales et nationales contre la concurrence déloyale. Pour l’instant Uber n’a pas confirmé l’effectivité de son programme informatique et dispose encore de deux semaines pour répondre à la plainte de son chauffeur.

Michael Gonzalez a annoncé également son intention d’initier une procédure collective, ces redoutables ‘’class actions’’ qui permettent à des milliers de justiciables d’unifier leurs plaintes dans une même procédure leur conférant ainsi un poids considérable.

UB430-370

 

 

 

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.