Accueil / Actualité / Uber et Lyft se retirent (temporairement) du Texas

Uber et Lyft se retirent (temporairement) du Texas

Voilà une information qui devrait intéresser les chauffeurs de taxi. Les deux services de VTC ont préféré arrêter de travailler au Texas plutôt que de céder aux injonctions des autorités qui voulaient imposer aux chauffeurs de laisser leurs empreintes digitales au moment de leur embauche. Cette exigence a pour but de vérifier les antécédents des chauffeurs après l’assassinat de six personnes par un Vétéciste. Uber et Lyft ont dépensé en vain 8,6 millions de dollars en avocats et lobbyistes pour éviter cette mesure. Mais la population texane a adopté la mesure par un référendum local le 7 mai. Moralité, Uber et son concurrent Lyft ont préféré abandonner la partie et quitter le Texas.  Chris Nakutis, directeur d’Uber à Austin a affirmé « le mot déception est faible pour décrire ce que nous ressentons au sujet de l’arrêt de nos activités à Austin. Nous espérons que le conseil municipal reviendra sur son arrêté afin que nous puissions travailler ensemble pour rendre les rues d’Austin plus sûres pour tout le monde. »En attendant, Uber se ‘’normalise’’. Après avoir joué autant que possible sur le statut d’autoentrepreneur pour casser les tarifs du transport individuel, Uber a dû consentir à dialoguer avec un nouveau syndicat de chauffeurs. Après Seattle, c’est à New York que ses 35 000 chauffeurs seront représentés par une union affiliée au puissant syndicat des International Association of Machinists. Un accord sur cinq ans prévoit la tenue de plusieurs réunions annuelles. Moralité, Uber devient une entreprise comme les autres.

at

 

 

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.