Accueil / IT Business / Communiqués / Ubuntu disponible en preview pour les machines virtuelles VM Tau T2A de Google Cloud sur Arm

Ubuntu disponible en preview pour les machines virtuelles VM Tau T2A de Google Cloud sur Arm

Ces images optimiseront les performances des utilisateurs de la nouvelle génération de processeurs Ampere d’Altra Arm pour une grande palette de tâches allant du cloud gaming à l’apprentissage automatique.

Canonical, un leader de l’open source et l’éditeur d’Ubuntu annonce la disponibilité d’image Ubuntu pour la preview des machines virtuelles (VM) Tau T2A sur Compute Engine sur Google Cloud afin d’apporter aux utilisateurs du service cloud un système d’exploitation de cloud populaire, sur une infrastructure de cloud sécurisée, évolutive et très rentable. Les VM T2A basées sur les processeurs Arm Ampere Altra sont idéales pour les charges de travail informatiques, notamment les microservices, les serveurs d’applications, le machine learning (ML), les bases de données open source et les caches en mémoire.

« Ampere et Canonical ont étroitement collaboré pour soutenir les clients au moment du lancement sur l’ensemble de leur gamme de produits. Notre collaboration s’étend du silicium à l’application, permettant aux clients de développer et de mettre en œuvre leurs charges de travail avec le même support et les mêmes fonctionnalités qu’ils attendent », a déclaré Sean Varley, directeur principal des solutions chez Ampere Computing. « Nous sommes ravis d’offrir de nouveaux cas d’utilisation natifs d’Arm tels que le cloud gaming et l’émulation d’applications Android exécutant Anbox Cloud de Canonicals sur des instances T2A. »

« Avec le lancement des T2A VMs sur Google Cloud et les images Ubuntu correspondantes prises en charge par l’équipe Canonical, nous nous appuyons sur nos investissements communs avec Canonical pour optimiser l’expérience des clients sur l’architecture Arm », a déclaré Jamie Kinney, chef de produit senior de Google Compute Engine. « Ensemble, nous offrons aux clients la possibilité d’utiliser leurs paquets et bibliothèques familiers dans le système d’exploitation le plus populaire, y compris le dernier Ubuntu 22.04 LTS, et le prochain Ubuntu 22.10. »

En profitant des avantages d’Ubuntu et des performances des machines T2A, les entreprises clientes pourront exécuter des charges de travail critiques de manière optimisée en termes de coûts. De plus, la plateforme basée sur Arm est également particulièrement adaptée aux nouveaux cas d’utilisation, tels que Anbox Cloud. Cette solution de Canonical permet de faire tourner Android à grande échelle sur n’importe quel cloud et bénéficie maintenant des performances et de la densité que les VM T2A peuvent fournir. Anbox Cloud permet des cas d’utilisation tels que le cloud gaming, l’automatisation des applications Android et les tests réguliers.

Canonical a une stratégie à long terme pour l’architecture Arm depuis une décennie. Lors du Computex 2012, MiTAC a fait la démonstration de son premier serveur Arm, exécutant Ubuntu. Ubuntu 14.04 LTS a également été le premier à prendre en charge les puces Cortex-A15 Armv7-A et les SoC Armv8. Depuis le début de notre aventure avec Arm, Canonical s’est concentré sur la résolution de défis tels que : les environnements mixtes x86 et Arm, les SoCs multiples, le provisionnement de grands déploiements et les déploiements mixtes de clouds publics et privés. Poursuivant cette stratégie, Canonical et Ampere ont collaboré pour mettre sur le marché des images Ubuntu certifiées SOC dès le lancement. Aujourd’hui, la disponibilité d’Ubuntu optimisé pour T2A VMs permet aux développeurs de mieux relever ces défis.

Canonical dispose de produits qui fonctionnent sur l’ensemble du continuum informatique, qui comprend quatre domaines : Cloud public, Cloud privé, Micro Cloud, et Internet des objets et soutient Arm dans ces quatre domaines.

Plus d’informations sur la collaboration entre Canonical et ARM sont disponibles sur le blog de Canonical.

A voir

Kathy Ahuja nommée VP of Information Security de Qumulo

Qumulo, le leader du stockage et de la gestion des données fichiers à grande échelle dans les environnements hybrides annonce la nomination de Kathy Ahuja en tant que VP of Information Security.