Accueil / Actualité / Un pays en crise : la protection des données personnelles aux États-Unis

Un pays en crise : la protection des données personnelles aux États-Unis

Le scandale Cambridge Analytica a mis un coup de projecteur sur Facebook et de manière général sur le manque de sécurité en ce qui concerne la protection des données personnelles. Dans cette affaire ce sont les données de plus de 85 millions de profils Facebook qui auraient été utilisées sans le consentement de leurs utilisateurs, à des fins économiques et politiques. Un problème de taille, et de faille donc au sein du système de gestion de protection des données.

A la même époque l’Union Européenne renforçait la réglementation à ce sujet, avec notamment la mise en place d’une RGPD beaucoup plus contraignante avec des obligations pour les éditeurs web et des sanctions en cas de dérogation à ces règles. Une véritable crise de confidentialité fait rage depuis outre Atlantique. Le gouvernement américain fait face à un problème majeur, partagé entre protection de la vie privée et liberté d’expression revendiquée par le premier amendement de la constitution. Alors qu’en est-il de la protection des données personnelles aux Etats-Unis ? Les VPN peuvent-ils protéger nos données ? Réponses par ici.

Différence de fonctionnement entre les Etats Unis et l’Europe
Il faut bien comprendre que les Etats-Unis ne possèdent pas le même mode de fonctionnement que la France ou même l’Europe. Rappelons-le les Etats-unis est un pays fédéral composé de cinquante états. Chacun dispose de sa propre souveraineté dans de nombreux domaines, dont celui de la législation. Il n’existe pas de loi au niveau national, qui régisse la protection des données utilisateurs sur le web. De la même manière il n’existe pas d’agence indépendante qui veille au respect des lois à ce niveau. Ce sont les états qui décident et gèrent la réglementation à ce niveau, tant que le gouvernement américain ne se met pas d’accord à l’échelle du pays.

En Europe chaque pays dispose de sa propre Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), ou son équivalent, qui veille à ce que l’informatique soit au service du citoyen et qu’elle ne porte atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques. En 2016 le Parlement Européen a adopté le règlement général sur la protection des données (RGPD), qui s’applique aux 28 États membres de l’Union Européenne et vise à protéger garantir la confidentialité des données sur le web.

Protection des données personnelles aux États-Unis
Aux Etats-Unis ils n’existent pas réellement de lois concernant la protection des données utilisateurs. Il n’y a ni obligation visant à réduire le volume d’informations recueillies, ni obligation de supprimer celles-ci après un certain temps et encore moins d’obligation concernant l’accord des utilisateurs dans le cadre de la collecte de données.

Toutes les informations concernant la protection des données se situent dans les conditions générales des entreprises.

Pour ce pays grand défenseur de la liberté la notion de vie privée est quelque peu flou. Même Mark Zuckerberg, le PDG du fameux réseau social bleu s’interroge sur la notion de vie privée comme norme sociale. Cette liberté est protégée par la constitution et il n’existe donc pas de droit à l’oubli. Cette volonté de restreindre les libertés individuelles est soutenu par le lobby des entreprises technologiques et notamment celles de la Silicon Valley, pour qui les données sont devenues désormais indispensable.

Alors comment se protéger ?
La seule façon sur de protéger ses données aux États-Unis ainsi que partout dans le monde reste donc l’utilisation d’un VPN. Ce système de Virtual Private Network (VPN) permet de connecter des ordinateurs tout en sécurisant l’échange. Il protège votre navigation sur internet et masque vos données. Personne ne peut savoir ce que vous faites ni qui vous êtes. Avant de choisir un VPN il est important de se renseigner sur leur fonctionnement. Vous pouvez aussi obtenir des informations et des comparaisons sur plusieurs VPN grâce dans notre guide pour VPN. N’hésitez pas à vous renseigner et surtout protégez vos données.

A voir

Rubrik obtient l’accréditation AWS Outposts Ready

Rubrik est dorénavant reconnu par AWS comme un partenaire privilégié pour son intégration avec les solutions AWS Outpost....