Accueil / Actualité / Une GoPro nouvelle entre dans le champ de la prise de vue.

Une GoPro nouvelle entre dans le champ de la prise de vue.

Révolution ou évolution…? Le joujou de ceux qui aiment mettre en mémoire des scènes époustouflantes, lesquelles les éloignent du flonflon routinier d’une vidéo plutôt pantouflarde, se métamorphose.

 DVSM, 22 septembre 2021. Nous voici dans le segment des caméras sport. Un univers qui s’est adroitement glissé entre la véritable et noble photo à base d’APN performants et la photo populaire vite cuisinée au smartphone, consommée sans trop s’attarder sur ses saveurs. Car risquer un APN en se le scotchant sur un casque de moto reste périlleux (pour le motard comme pour l’appareil), et tenter de filmer une descente de la Tovière* avec un smartphone en pleine capture vidéo n’est guère plus dégourdi. Voilà donc un marché qui avait surgi il y a quelques années grâce à un maillage de nombreux points de vente, à l’exception initiale presque totale des linéaires dédiés photo et vidéo**. Puis, le filon s’est développé, a donné à tout « Me Too » de passage l’occasion de proposer sa version petit prix. Pendant ce temps, chez M’sieur GoPro, personne n’a paniqué. Mais travaillé, si.

La preuve, cette version tellement améliorée qu’elle vaut 10 ! D’ailleurs, c’est son nom, Hero10 Black. Dans une présentation -où rien n’est oublié de la modestie classique des industriels lors des annonces de leurs nouveautés-, la firme californienne de Nick Woodman (patron fondateur), souligne le bond en performances de sa nouvelle Hero. Ce qui n’a rien d’un mensonge pour cette version à peine dévoilée qui dispose du nouveau processeur GP2, qui permet une qualité d’image révolutionnaire et des fréquences d’images vidéo époustouflantes. La HERO10 Black sait capturer des vidéos 5.3K de 60 images par seconde, des vidéos 4K à 120 images par seconde et des vidéos 2.7K à un vertigineux 240 images par seconde. Le nouveau processeur permet également une stabilisation en vidéo baptisée HyperSmooth 4.0,  garantissant une capture vidéo fluide et sans secousse, « du jamais vu » revendique humblement la firme, même avec des appareils photo de très haute qualité même très chers, se permet-elle de surenchérir. Cette caméra est étanche (10 mètres) et assure la sauvegarde automatique sur le « cloud » maison. Une belle panoplie produit + services qui peut très légitimement constituer une « troisième » voie pour des amateurs de prises de vues, entre les deux autres évoquées plus haut.

* Joli sommet entre Tignes et Val d’Isère, que l’on peut admirer à tout moment avec une panoplie de Webcams à rejoindre ICI.
 ** Sans doute en vertu de la célèbre devise « on ne nous en demande pas, donc on n’en vend pas » si souvent entendue chez les décisionnaires du commerce, version petite cuisine en petite casserole.

Source DVSM

A voir

L’impact de l’IA dans le e-commerce B2B : limites et alternatives

L'intelligence artificielle joue un rôle clé dans les plans de transformation numérique.