Accueil / Actualité / UPS ne se laisse pas faire

UPS ne se laisse pas faire

Le géant de la livraison expresse refuse de laisser les mains libres à la concurrence, en particulier celles d’Amazon et d’AliBaba. UPS teste donc à son tour des méthodes de livraison par drones. En collaboration avec les spécialistes de Workshore, UPS annonce ‘’avoir expérimenté avec succès la livraison autonome d’un colis à l’aide d’un drone lancé depuis le toit d’un véhicule de livraison UPS. Une fois lancé, le drone a déposé un colis à une adresse puis est retourné au véhicule tandis que le conducteur de ce dernier poursuivait sa route afin d’effectuer une autre livraison.’’ Workhorse a fabriqué le drone et le véhicule de livraison électrique UPS utilisés dans le cadre de ce test. Autrement dit depuis un camion en marche plusieurs drones peuvent s’envoler, effectuer leur tâche et revenir vers leur base mobile. A priori, la solution doit permettre de sérieuses économies et améliorer les cadences de la logistique.

Selon UPS, une diminution d’un seul mile (1,60 km) parcouru par conducteur par jour pendant un an peut permettre à UPS d’économiser jusqu’à 50 millions de dollars. UPS emploie 102 000 chauffeurs livreurs. « Nos conducteurs sont les visages de notre entreprise et cela ne changera pas, a déclaré Mark Wallace d’UPS. Ce qui est intéressant c’est le potentiel des drones à aider les conducteurs tout au long de leurs itinéraires en leur faisant gagner du temps et en leur permettant de répondre aux besoins de livraison croissants des clients en raison du développement du e-commerce. » Le Workhorse HorseFly est un drone de livraison de type octocoptère. Il est fixé au toit du camion de livraison. Une cage suspendue sous le drone se prolonge jusqu’à l’intérieur du camion par le biais d’une trappe.

À l’intérieur, le conducteur UPS place le colis dans la cage et appuie sur un bouton de l’écran tactile pour envoyer le drone à une adresse donnée en suivant un itinéraire prédéfini. La batterie du drone HorseFly se recharge lorsque ce dernier est fixé au toit du camion. Son autonomie en vol est de 30 minutes et il peut porter un colis pesant jusqu’à 4,5 kilos. Rappelons qu’en septembre, UPS a testé la livraison en urgence de médicaments entre la ville de Beverly (Massachusetts) et une île située à cinq kilomètres de la côte. UPS est également impliqué dans la livraison de sang et de vaccins dans les dispensaires du Rwanda.

UP-450

UPS-Flor450

 

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

in-1-290

INEAT Group obtient le Pass FrenchTech

L’entreprise de service digital, basée à Euratechnologies, vient en effet de recevoir le Pass French Tech Stade 3