Accueil / Actualité / USA et Chine, tensions, une ambiance on ne peut plus électrique …

USA et Chine, tensions, une ambiance on ne peut plus électrique …

Il n’y a pas que Huawei qui rencontre des obstacles autres que techniques pour fouler commercialement le sol américain.

DVSM, mai 2018 – Il ne faut pas se voiler la face, la protection de marché est le fil conducteur probablement essentiel de cette mésaventure. Huawei et maintenant ZTE sont en gros bannis du pays de l’Oncle Tom. ZTE en tire les conséquences et se retire de ce terrain hostile. L’administration de Washington, qui a de fait mis une barrière infranchissable pour environ 7 ans au second groupe chinois cité, s’appuie sur des soupçons. Aussi vague qu’efficace, mais peut-être pas injustifié. Trop proches du pouvoir de l’Empire du Milieu, et peut-être en trop grande proximité active avec ses instances militaires ou chargées du renseignement, voire les deux, ces groupes industriels sont invités à passer leur chemin. Il reste que les mesures prises à leur encontre se situent dans un contexte de retour de tout ce qu’il est possible ou presque vers une production strictement américaine. Et même au-delà…

A travers ses initiatives, qui ne font pas plaisir à certains, mais qui en ravissent d’autres, le président des Etats-Unis rappelle que son pays est toujours en mesure de dicter certaines de ses volontés à la planète toute entière. Il profite aussi du manque total de capacité à réagir de la part de la seule région du monde à se placer dans le même état de développement que l’Amérique, le Vieux Continent, et son Union au parcours chaotique. Bien au-delà de l’univers des télécoms et le l’électronique numérique, la redistribution des cartes au niveau mondial est probablement en marche.

Pour se limiter aux smartphones et à leur environnement, il faut donc renouveler ce qui avait déjà été exprimé dans ces pages. Cette Union Européenne constitue le seul véritable espace où ces exclus de l’ouest terne peuvent se développer avec puissance. Le moment est venu de savoir en profiter. Des parts de marché se méritent.

Source DVSM

 

A voir

N’existerait-il pas une certaine France de la flemme…?

D'éminents responsables politiques osent dire des choses qui fâchent...