Accueil / Actualité / Vente du Diable dégotte 3,8 millions d’euros

Vente du Diable dégotte 3,8 millions d’euros

Comment passer de 28 millions d’euros de CA en 2014 à 80 millions en 2016 ? Et bien en levant des fonds. Olivier de Trémaudan, président du site de ventes privées reconnait que son entreprise est contrainte d’acheter des lots de produits toujours plus volumineux. D’un côté il faut satisfaire une demande croissante, mais de l’autre Vente du Diable a besoin d’augmenter sa trésorerie. Pour se développer, Vente du Diable lorgne sur des petits sites spécialisés dans le sport et le bricolage et désire ouvrir un bureau de sourcing de produits aux Etats-Unis.

vdd

A voir

SFR-PRESSE, une nouvelle mouture qui déclenche bien des regrets…

Elle se veut plus moderne, plus riche en fonctionnalités, mais elle abandonne (au moins pour le moment) quelques titres et surtout, une manière simple de lire la presse écrite.