Accueil / Actualité / La vérole frappe toujours très fort

La vérole frappe toujours très fort

Entre janvier et septembre 2016, la fréquence des attaques de ransomware contre les entreprises a triplé, passant d’une toutes les deux minutes une toutes les 40 secondes. Ce chiffre alarmiste provient des chercheurs de l’éditeur de sécurité Kaspersky. Pour les particuliers, cet intervalle s’est contracté de 20 à 10 secondes. Les laboratoires de l’éditeur ont également dénombré 62 nouvelles familles de logiciels rançonneurs (ransomwares) au cours de l’année, le ransomware est la menace désignée comme fait marquant de l’année 2016.   Visiblement, le ‘’modèle RaaS’’ (pour Ransomware as a Service) plait beaucoup aux criminels qui ne possèdent pas les compétences pour développer leur propre malware.

Des informaticiens développent des codes malveillants, proposés aux hackers « à la demande », moyennant une commission sur le chiffre d’affaires réalisé. « Le modèle classique de l’affiliation paraît aussi efficace pour le ransomware que pour les autres types de malware. Les victimes paient souvent la rançon, de sorte que l’argent coule à flots. Inévitablement, cela a conduit à l’apparition quasi quotidienne de nouveaux logiciels de cryptage », commente Fedor Sinitsyn, analyste senior en malware chez Kaspersky Lab. Outre les solutions préventives développées par les éditeurs spécialisés, il existe deux parades efficaces contre les ransomwares : ne jamais ouvrir des mails inconnus et ‘’bizarres’’ (surtout bien surveiller l’orthographe) et doubler son réseau avec un serveur NAS qui permettra de faire repartir ses serveurs et PC depuis la dernière sauvegarde.

v-400

Enregistrer

Enregistrer

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.