Accueil / Actualité / Vieux réseaux, tout a une fin, le révolutionnaire d’hier, obsolète aujourd’hui, passe le relais.

Vieux réseaux, tout a une fin, le révolutionnaire d’hier, obsolète aujourd’hui, passe le relais.

Orange va éteindre ses réseaux 2G et 3G. Inéluctable, cette transition peut-elle faire naître les sanglots d’une légitime nostalgie…

 DVSM, 2 mars 2022. On ne voit pas le temps numérique passer. Une personne jeune qui soufflait ses 20 premières bougies quand se lançait le GSM passe aujourd’hui le cap de la cinquantaine. Les prémices de la connexion via le mobile furent vécus dans une relative pénombre, le futur annoncé étant encore assez flou pour le consommateur simple et profane. Les promesses oscillaient entre un futur moyennement convainquant (allait-on péniblement regarder un film à l’arrêt du bus…?) et périlleux techniquement, froide observation du duo débits et couverture en toile de fond. Mais avec la 3G, quel événement, quelle révolution…! Le téléphone portable était soudain l’objet d’une métamorphose proche de la science-fiction, ouvrant l’ère de l’Internet mobile. Une 3G qui en est, déjà, à l’heure de la relève annoncée.

A Barcelone, dans l’ambiance aseptisée du MWC2022, ombre du virus toujours présente, Orange n’a pas fait de détour. Pour le matriçage 2G, tout sera définitivement arrêté fin 2025. Et la brillante et prometteuse 3G suivra la même fin d’aventure en décembre 2028. Comme dans l’univers des clous, un réseau chasse l’autre. Pour l’heure, la 4G vit de sa brillante activité, mais déjà, pas mal bousculée par la 5G, qui elle-même, devrait sentir le vent d’un agaçant renouveau dans 6 ans, et que des communiqués ne cesseront de se glisser dans l’actualité, à propos de la 6G.

Source DVSM

A voir

CHERRY ET LE LABEL ECOLOGIQUE BLAUER ENGEL

Le « Blauer Engel » est le label écologique le plus connu en Allemagne et sa création remonte à 1978 (une première mondiale).