Accueil / Actualité / Vinyle, l’ascension inattendue d’une mécanique et d’un son que l’on croyait oubliés..

Vinyle, l’ascension inattendue d’une mécanique et d’un son que l’on croyait oubliés..

Non seulement les disques analogiques ont leurs adeptes, mais les scores de ventes ne sont plus cantonnés à la niche des « oldies ». Le vintage change de statut.

 DVSM, 31 août 2021. Le dada de quelques originaux indétournables du « c’était mieux avant » n’est plus d’actualité. L’analogique avait des qualités. Ce qui est nouveau et numérique ne les efface pas. Le son analogiquement reproduit est, qu’on le veuille ou non, le plus naturel, bien plus semble-t-il que le meilleur des digitalisés de très haut niveau. Cela peut-il être expliqué physiquement, et non par le seul attachement psychologique à une « certaine valeur »…? Affirmatif. En reproduisant une musique en numérique, ce n’est plus la vibration originale qui est diffusée pour l’écoute. C’est une recréation techniquement obtenue au moyen de données chiffrées, d’une qualité certes d’autant plus élevée que ces données sont nombreuses et pointues. En revanche, le mode analogique des microsillons reste bel et bien une retransmission des ondes acoustiques originales. Même altérées par le processus, elles restent elles-mêmes. L’oreille ne s’y trompe pas.

Bon nombre d’amateurs en prennent conscience, ce qui se traduit par une montée des ventes des platines dont les volumes sont tout simplement en train de s’aligner sur ceux que l’on constatait lorsque la transition vers le CD semblait devoir anéantir les techniques du passé. En 2020, ce sont près de 200.000 pièces qui ont été vendues au public. Mieux, et alors que dans ces quantités, la proportion de modèles de hautes performances domine, cette mécanique reprend du galon côté réputation et image, au point de se retrouver en élément de positionnement, comme dans ce catalogue (photo – Maisons du Monde) de la saison actuelle. Dans le camp des contenus, le phénomène se répercute. Les professionnels de l’industrie phonographique constatent même un renversement qu’aucun pronostiqueur n’aurait osé prédire. Le CA de l’analogique devient supérieur à celui du CD, lequel vire à l’agonie.

Source DVSM

A voir

Les femmes dans le numérique

À l’heure où le secteur du numérique ne cesse d’évoluer et de s’adapter aux mutations économiques....