Accueil / Actualité / Voyages-sncf.com a des ailes dans le dos

Voyages-sncf.com a des ailes dans le dos

Sous sa marque Rail-Europe, le site de e-tourisme part à la conquête de deux marchés lointains, la Chine et l’Australie. Voyages-SNCF implante un bureau à Shanghai cette année. En Océanie, où l’entreprise opère déjà, Rail-Europe acquiert la société Rail Plus un agent de voyages actif en Australie et en Nouvelle Zélande. Rail-Europe réalise déjà un volume d’affaires annuel de 41 millions d’euros. Selon Franck Gervais,directeur général du Groupe Voyages-sncf.com : « Le développement à l’international est l’un des piliers de la stratégie de Voyages-sncf.com. L’Asie et le Pacifique sont des marchés prometteurs pour le train européen et nous nous y implantons aujourd’hui de manière durable et solide. Investir dans des structures locales nous permet d’étendre nos marchés et de mieux comprendre les clients locaux afin de leur proposer les offres et services les plus adaptés à leurs voyages en train en Europe. »

SN

L’ouverture de la filiale chinoise permet d’héberger le site internet localement. Les clients gagnent ainsi du temps pour obtenir des réponses. Il s’agitd’une variable importante pour un public exigeant, qui privilégie la connexion via des systèmes mobiles. Rail Europe pourra conclure des accords avec les grands sites chinois comme le réseau social Weibo ou le moteur de recherche Baidu – et proposer différents modes de paiement chinois. Avec l’acquisition de Rail Plus, la SNCF espère séduire notamment un public de seniors australiens qui effectue de longs séjours en Europe marqués par des étapes gastronomiques. Les Néo-Zélandais apprécient quant à eux les voyages thématiques, en particulier pour des rencontres sportives. Aujourd’hui, Rail Europe emploie 350 collaborateurs implantés dans 12 pays qui commercialisent les prestations de toutes les compagnies ferroviaires européennes. Rail Europe a ainsi vendu 5,6 millions de billets à des non européens.

 

 

A voir

texa-1-

Le Texas ouvre ses routes en grand

Un nouvel état américain veut permettre aux constructeurs de tester leurs véhicules sur ses routes.