Accueil / Actualité / Wase, une mise en cause un peu audacieuse et injuste…

Wase, une mise en cause un peu audacieuse et injuste…

L’application d’aide à la conduite est supposée faciliter la création de nuisances automobiles…

DVSM, juin 2018 – Les riverains en ont assez, indique Le Parisien, Waze provoque trop de nuisances… Comment cela…? Très simple, avec cette application, comme d’ailleurs avec d’autres, dont TomTom, se sont développés des itinéraires permettant d’éviter les bouchons.

Ainsi, des automobilistes qui cherchent à ne plus perdre un temps précieux optent en nombre pour des contournements d’embouteillages aussi répétitifs que bloquants. Qu’un smartphone bien équipé permet évidemment d’éviter, et comme nombreux sont les conducteurs désormais équipés de ce genre de téléphone ordinateur, ils sont aussi très nombreux à prendre les itinéraires bis improvisés ou suggérés.

Cependant, il n’est pas  très élégant de s’en prendre à ce qui n’est rien d’autre qu’un dispositif de communication de notre temps. Sans cette appli, les individus auraient de toute façon trouvé d’autres itinéraires permettant d’éviter les bouchons. Auparavant, seuls quelques petits malins parvenaient, en se faufilant dans les rues, à déjouer les goulets d’étranglement. Aujourd’hui, la solution est à la portée du plus grand nombre. Certes, des riverains qui voient leurs quartiers se transformer en annexes de voies à grande circulation éprouvent une gêne, mais comme le dit la formule, « la rue est à tout le monde ».

Au lieu de trouver un lampiste, mieux vaudrait s’en prendre à ces élus et autres décisionnaires qui n’ont pas, en dépit de l’argent des contribuables qui leur a été confié, réussi à doter la capitale (et bon nombre de grandes régions urbaines) des voies de circulation à la hauteur de leur activité. Et qui, de surcroît, se reposent tranquilles sans compte à rendre pour l’énorme perte financière que subit la population dans des millions d’heures gaspillées. Ce sont des axes notoirement sous-dimensionnés qui génèrent des nuisances, pas une simple application facilitant quelques détours.

Source DVSM

A voir

Entrevue avec Aymeric Weyland – Salon Autonomy

Autonomy Salon de la mobilité urbaine se tiendra du 18 au 20 octobre 2018 dans la Grande Halle de La Vilette à Paris...