Accueil / Actualité / Wearables ou objets connectés portables : il n’y a pas de petite contribution au CA. Même si…

Wearables ou objets connectés portables : il n’y a pas de petite contribution au CA. Même si…

Les objets inanimés de notre vénéré Alphonse ne sont plus à la mode. Loin d’être inertes, ils participent à l’effervescence numérique. A leur plutôt modeste niveau.

 DVSM, 2 mars 2022. Objets, objets… C’est ce que dit la « catégorie », en langage marketing. Ce sont plutôt des équipements, des appareils, des instruments, certainement pas seulement des objets dans lesquels l’illustre de Lamartine espérait trouver une âme. D’ailleurs, à propos de ces joujoux numériques, l’adjectif « portables » est lui aussi un peu trompeur. Il ne signifie pas qu’ils sont sans cesse en situation mobile, mais qu’il « peuvent » être utilisés en configuration portable. Objets de mille et une citations, et bien davantage, dans ce qui concerne l’univers du smartphone, principalement, ils entrent pour environ 3,6% des presque 380 milliards de dollars générés en recettes, en 2021, par ce large secteur des smartphones et des accessoires connectés.

Toutefois, à 13,8 milliards de CA sur l’exercice, ils méritent une bonne attention, ne serait-ce que parce qu’ils jouent leurs rôles d’animateurs de rayons, élargissant le périmètre des prestations assumées par les téléphones intelligents. En 2021, il ont même été propulsés par une croissance de +36%. Un effet que les analystes (dont GfK) ont attribué à la pandémie et ses mises en éveil. En effet, cette vigoureuse progression a été principalement observée dans les lignes de produits du compartiment forme et santé. Il n’en reste pas moins que cette famille de produits demeure assez marginale, notamment parce que les smartphones eux-mêmes sont capables d’assumer seuls de nombreuses tâches et fonctions. Les plus suivis de ces « wearables » restent les montres et bracelets, les écouteurs sans fil, et quelques instruments plus marginaux.

Source DVSM

A voir

CHERRY ET LE LABEL ECOLOGIQUE BLAUER ENGEL

Le « Blauer Engel » est le label écologique le plus connu en Allemagne et sa création remonte à 1978 (une première mondiale).