Accueil / Actualité / XAnge augmente ses capacités d’investissement

XAnge augmente ses capacités d’investissement

 Avec ce fonds successeur de troisième génération, XAnge dispose d’une capacité d’investissement déjà supérieure de 30% par rapport au fonds précédent, avec l’objectif d’atteindre 120 M€. Au total XAnge dispose d’une force de frappe de 900 millions. Bénéficiant du support de ses investisseurs historiques – La Poste, Bpifrance et CNP- et d’investisseurs corporate qui représentent un tiers des souscripteurs du fonds, XAnge Digital 3 a su séduire de nouveaux profils d’investisseurs, family offices ou personnes physiques, issus du tissu entrepreneurial.

Positionné en early stage, XAnge Digital 3 cible des start-ups au potentiel de développement ambitieux, dans trois secteurs : Digital Consumer, Enterprise Data et FinTech, principalement en France, en Allemagne et dans le reste de l’Europe. Le rendement net à date est près de 20%. Parmi les start-up accompagnées, Evaneos, Believe, Ledger et Lydia sont en très forte croissance, les deux dernières ayant récemment réalisé de nouveaux tours de financement significatifs. Les cessions de KisskissBankBank et Chauffeur Privé témoignent également de la valeur des entreprises accompagnées.

XAnge Digital 3a déjà réalisé les premiers investissements, en B to C dans les start-up Bergamotte (confection et livraison de bouquets de fleurs en ligne) et Ouihelp (plateforme d’aide à domicile connectée), et en B to B dans Welcome to the Jungle (plateforme digitale et média de recrutement). D’autres investissements sont en cours de réalisation.

Pour Nicolas Rose, Partner : « Avec XAnge Digital 3, nous poursuivons notre rôle de détecteur de tendances dans l’univers du Digital, que nous avons construit depuis plus de 10 ans, avec l’implication et l’expertise d’une équipe renforcée.  Nous nous intéressons particulièrement aux start-up SaaS, Intelligence Artificielle, Crypto-actifs, Marketplace, DNVB (Digitally Native Vertical Brands), IOT (Internet des objets) qui ont le potentiel de devenir de futurs champions.»

 

A voir

Centre-ville, qui peut redynamiser le commerce des avenues…?

La réponse est simple, c'est le commerce lui-même qui peut réagir, à condition de ne pas trop attendre.