Accueil / Actualité / Xiaomi se moque-t-il du monde ?

Xiaomi se moque-t-il du monde ?

Visiblement qu’Apple s’approprie la bagatelle de 91% des bénéfices des ventes mondiales de smartphones* n’a pas l’air d’inquiéter le chéri des télécoms, le chinois Xiaomi. Au contraire, son vice-président Hugo Barra vient d’expliquer à la planète légèrement épatée que « le business model ne reposait pas sur la réalisation de bénéfices sur les ventes de smartphones. Nous diffusons les terminaux sans faire de profits car nous avons tout l’avenir devant nous. Nous sommes capables de vendre dix milliards de smartphones sans gagner un seul centime. » Devancé par d’autres marques locales (Oppo, Vivo et surtout Huawei) Xiaomi mise son avenir sur le développement international. L’entreprise débarque pour la première fois au CES de Las Vegas en janvier. Elle recourt au designer français Philippe Stark pour ses modèles MiMix Premium.

Mais ne gagne pas d’argent. Ce mépris pour les profits pose trois vraies questions. La première, peut-on laisser des industriels, chinois ou non, acheter le marché en pratiquant de manière officielle une concurrence aussi déloyale ? Ensuite, tout le monde le sait, l’entreprise qui ne gagne pas d’argent en perd. Il n’y a pas de demi-mesure. La deuxième question est donc : combien de temps ce cirque pourra-t-il durer ? Soit Xiaomi engrange des bénéfices, soit le constructeur lève des fonds, soit il fait faillite. Ce ne sont pas ses ‘’rice cookers’’ et ses purificateurs d’air qui lui sauveront la mise. Enfin, troisième et dernière question plus générale, dans le monde Android qui gagne vraiment de l’argent ?

*IT Numeric 23/11/16 « Du haut de ses profits, Apple toise le reste du monde »

xa-1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A voir

keyboa-380

Le marché des PC prend une nouvelle claque

Le pire est que les opérations de promotion habituelles à cette époque de l’année, comme la rentrée des classes n’ont eu aucune influence sur le commerce.