Accueil / Actualité / Xiaomi voit loin

Xiaomi voit loin

Celui qu’on appelle l’Apple Chinois, a des visées sur le marché des Etats-Unis mais désire prendre tout son temps. Dans une interview accordée à l’agence Bloomberg, Hugo Barra, vice-président du constructeur de mobiles a affirmé que la marque ‘’réfléchit à cette implantation. Mais nous ne sommes pas prêts aujourd’hui. Mais nous viendrons un jour, bien sûr.’’ Pour l’instant, Xiaomi est peu présent hors de ses frontières. Avant de vendre ses téléphoneshauts de gamme ailleurs qu’en Chine, le constructeur a l’habitude de sonder les marchés via des sites de e-commerce (Mi.com) qui d’ailleurs vendent exclusivement des accessoires comme des casques ou des batteries.

---------

Cette étape franchie, Xiaomi créé des équipes dédiées au marketing et au service technique. Aux Etats-Unis, Xiaomi voudra aussi se prémunir d’attaques judiciaires conduites soit par des concurrents peu soucieux de lui céder des parts de marché, soit par ces ‘’patents trolls’’, ces entreprises qui achètent des brevets par milliers et les rentabilisent en extorquant des sommes faramineuses par des actions en justice. Fondé en 2010, Xiaomi appartient déjà au top 5 mondial des constructeurs de smartphones. Alors que ses smartphones (hauts de gamme) ne sont diffusés que dans quatre pays (Chine, Indonésie, Brésil et Inde), Xiaomi s’assigne d’en vendre une centaine de millions cette année pour un CA de 32 milliards de dollars.

A voir

decat

Decathlon adopte la réalité virtuelle

La chaine de magasins de sport (1 176 magasins dans le monde, 78 000 collaborateurs) utilise la réalité virtuelle pour agrandir son rayon tentes Quechua...