Accueil / Actualité / Quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir

Quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir

D’après un sondage conduit par la marque de lingerie sexy D’après un sondage conduit par la marque de lingerie sexy Victoria Secret les technologies autorisent les conjoints infidèles à faire n’importe quoi. Par exemple, les deux tiers des infidèles discutent avec leurs amants ou maitresses via smartphone, tandis que leur partenaire est dans la même pièce ! A peine 12% disent ‘’ne pas avoir le courage d’envoyer un message à leur amant, tandis que leur partenaire est aux alentours’’. Les infidèles communiquent essentiellement par SMS. Le smartphone est l’outil de contact privilégié (90% des personnes) des infidèles.

Et pour éviter de se faire pincer par le conjoint officiel, 80% des personnes infidèles changent le mot de passe de leur smartphone régulièrement. A noter qu’à peine 22% des infidèles profitent d’applications de rencontres comme Tinder. Les autres trouvent l’affaire trop risquée. Un peu de prudence, quand même ! L’enquête de Victoria Secret a sondé 10 258 clients membres de sa filiale, le site de rencontres Victoria Milan dans 22 pays.

vs-1-380

A voir

Autonomy_350

Les transports modernes reviennent bientôt

Le succès de la première édition incite les organisateurs à remettre le couvert.