Accueil / IT Business / Yahoo : Demandes de renseignement des autorités américaines

Yahoo : Demandes de renseignement des autorités américaines

Le géant américain d’internet Yahoo! affirme dans un courrier à ses utilisateurs avoir reçu entre 12.000 et 13.000 demandes de renseignement des autorités américaines en l’espace de six mois.

Ces demandes portent majoritairement sur des « fraudes, homicides, kidnappings et d’autres enquêtes criminelles », explique la lettre. « Comme toutes les autres entreprises, Yahoo! ne peut pas légalement révéler légalement le nombre de requêtes concernant la protection du territoire, car ces chiffres sont confidentiels, toutefois nous demandons instamment au gouvernement fédéral de reconsidérer sa position sur le sujet », indique le courrier.

L’affaire Snowden prend de l’ampleur. Et les grands groupes internet sont confrontés à la méfiance de leurs utilisateurs après les révélations d’Edward Snowden.

Même si M. Snowden n’était pas un analyste de la NSA, chargé d’espionner ou d’intercepter les communications, mais un administrateur système, employé de la firme privée Booz Allen Hamilton. Il a expliqué au quotidien The Guardian qu’à ce titre, il disposait d’un accès aux bases de données de la NSA. Ainsi, la méfiance a l’égard des Sites Internet est grandissante.

Pour preuve, l’ACSEL (Association pour le commerce et les services en ligne) et la Caisse des Dépôts qui réalisent depuis trois ans un baromètre pour mesurer cette relation entre les Français et les services Internet. Cette étude révèle que seulement 29% des personnes interrogées font confiance aux sites administratifs, 28% l’accordent aux sites marchands et 28% font confiance dans les politiques de confidentialités des réseaux sociaux…

A ce titre, dans son courrier Yahoo! déclare qu’il publiera dans les prochains mois son « premier rapport sur le renforcement de la transparence globale ».

M.G

A voir

BP-1-

French Tech Accélération réalise son dixième investissement

Le Fonds French Tech Accélération géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir...