Accueil / Actualité / ZTE est gagné par la panique

ZTE est gagné par la panique

Sanctionné par le gouvernement américain au prétexte d’avoir commercé sous le manteau avec l’Iran, l’équipementier chinois est littéralement dans l’œil du cyclone. ZTE annonce l’arrêt de ses principales activités. Non seulement ZTE ne peut plus vendre ses matériels aux Etats-Unis, mais il ne peut plus se fournir pendant sept ans auprès d’entreprises américaines stratégiques et incontournables comme Intel ou Qualcomm.

L’équipementier multiplie les recours pour faire annuler la décision du gouvernement américain. Sans être outrageusement pessimiste, l’affaire est très mal engagée. Au contraire, l’avenir de ZTE est même très gravement menacé. « En raison de ce décret d’interdiction, les principales activités de l’entreprise ont cessé, a affirmé ZTE aux investisseurs. À l’heure actuelle, l’entreprise conserve suffisamment de liquidités et respecte strictement ses obligations commerciales. »

 

 

A voir

Mobileye s’adjuge huit millions d’autos

Pour les sceptiques qui s’interrogeaient sur les quinze milliards de dollars dépensés dans l’acquisition de Mobileye...