Accueil / Actualité / Barcelone 2017 – Adobe jette un froid

Barcelone 2017 – Adobe jette un froid

Les utilisateurs tourneraient-ils le dos aux applications ? L’éditeur Adobe a profité de la caisse de résonnance du MWC pour livrer une étude sur l’adoption et l’utilisation des applications mobiles sur un certain nombre de marchés phares.  Selon Adobe, l’installation d’applications sur les smartphones américains a baissé de 38% en deux ans. Le nombre d’applications ouvertes a même diminué de 28 %. Idem en Europe, où l’utilisation des applications marque ‘’considérablement le pas’’. Les installations diminuent de 5% sur la même période. En revanche, le taux d’ouverture progresse de 4%. Adobe s’attend à un déclin à l’américaine au Royaume-Uni et en France. Adobe rappelle que ce phénomène est décorrélé du trafic qui lui progresse.  John Watton, directeur Marketing EMEA Adobe, a commenté ces résultats : « Cinq applications sur dix sont encore utilisées plus de dix fois après leur téléchargement, ce qui montre que les marques ont encore un public captif sur mobile, il faut donc capitaliser sur cette utilisation.

Si les spécialistes du marketing obtiennent des applications mobiles correctement, ils peuvent être cruciaux pour stimuler les visites répétées et la fidélité. Dans cette optique, il est essentiel pour les marques de délivrer une expérience mobile attrayante, que ce soit par des expériences plus personnalisées ou par l’intégration de nouvelles technologies. »  En revanche, le rapport indique que les applications connaissent un meilleur sort dans les pays émergents : le taux d’adoption des smartphones est supérieur de 34 % à celui des pays riches. Les pays d’Amérique du Sud enregistrent la plus forte croissance en termes d’adoption des smartphones, avec une hausse en glissement annuel de 43 % du trafic sur smartphone dans des pays comme le Brésil et l’Argentine.

Aux États-Unis, le trafic sur tablette baisse de 19 %, passant de 10 % en 2014 à 8 % en 2016, et de 2 % en Europe. Elle ne représente cependant plus que 10 % des visites en ligne en Europe. En revanche, les articles AMP (Accelerated Mobile Pages) de Google a quasi quintuplé depuis avril 2016, pour représenter 7 % des clics sur les articles d’actualité dans le monde.

 

AA

 

Enregistrer

Enregistrer

A voir

dorcel-1-

Le porno exige des qualifications de premier ordre

Le producteur de films pornographiques Marc Dorcel ouvre son incubateur le Dorcel Lab, dédié aux ‘’ startups osées’’.